Arbitres québécois: Don MacLean s’excuse

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’animateur de l’émission Hockey Night in Canada Ron MacLean a présenté ses excuses après avoir suscité une tempête sur les réseaux sociaux durant la présentation du quatrième match entre Montréal et Tampa Bay à la télévision anglophone de Radio-Canada mardi.

M. MacLean a échappé qu’on n’aurait pas dû faire appel à un arbitre de langue française pour ce match qui a été remporté 4-3 par le Tricolore à Montréal. Le commentaire semblait découler d’une plainte de l’entraîneur du Lightning Jon Cooper, qui estimait que son équipe avait perdu le troisième match à cause d’une mauvaise décision d’un arbitre.

Ron MacLean a laissé entendre que la Ligue nationale de hockey (LNH) avait eu recours à un arbitre francophone pour envoyer un signal à l’équipe de la Floride à la suite de la plainte de Cooper.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus tard, lors de l’émission, MacLean a dit qu’il était désolé, expliquant que l’on suscitait la division chaque fois qu’il était question du français et de l’anglais dans le pays. Il a affirmé qu’il n’avait certainement pas l’intention d’aller dans cette voie.

MacLean a affirmé que même s’il croyait que François St-Laurent n’aurait peut-être pas dû être de fonction lors du quatrième match, il ne voyait pas de problème pour les cinquième, sixième ou septième matchs. Il n’y voit pas une question concernant les Canadiens français ou le français, tout en admettant qu’il est facile de commettre ce genre d’erreur.

En entrevue à l’émission C’est pas trop tôt animée par Marie-France Bazzo sur la Première chaîne, le sénateur Jacques Demers, ex-entraîneur-chef du Canadien, a nuancé les propos de MacLean. «Premièrement, je dis aux gens, parce que j’ai travaillé à CBC et à Radio-Canada durant les matchs de hockey, que Ron MacLean n’est définitivement pas un anti-francophones, a-t-il déclaré. […] Je pense qu’il s’est mal exprimé.»
Le Canadien a balayé sa série contre Tampa Bay en quatre matchs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur