Appuis aux démarches citoyennes pour une ville d’Ottawa bilingue

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’AJEFO et l’AEFO, les associations franco-ontariennes de juristes et d’enseignants, appuient la démarche législative proposée par un regroupement d’organismes francophones engagés à rendre Ottawa ville officiellement bilingue.

Le processus arrêté par le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue comporte deux points fondamentaux:

– une modification à la Loi de 1999 sur la ville d’Ottawa par la Législature de l’Ontario qui reconnaît l’égalité du français et de l’anglais et la place d’Ottawa comme capitale nationale;

– l’adoption d’un règlement municipal afin de donner effet à cette reconnaissance en rehaussant le statut juridique de la Politique de bilinguisme.

Plusieurs membres ou représentants de l’AJEFO, dont les avocats François Larocque, Gilles Levasseur, François Baril et John Mark Keyes, ont été directement impliqués dans l’élaboration de cette approche législative.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

François Baril, le président de l’AJEFO, explique que «la démarche proposée s’inscrit bien dans l’aménagement linguistique actuel de l’Ontario et vise entre autres à assurer la pérennité des services en français à Ottawa sans pour autant imposer un fardeau financier indu à la ville».

L’AJEFO souhaite que ce projet soit «rassembleur» et invite les élus municipaux et provinciaux à une ouverture d’esprit devant cette démarche constructive et pragmatique.

«Une reconnaissance officielle du caractère bilingue de la capitale du Canada serait une réalisation digne du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.»

«Il est temps que la Ville d’Ottawa reconnaisse sa dualité linguistique et devienne une capitale nationale officiellement bilingue», affirme le président de l’AEFO, Carol Jolin.

Le maire d’Ottawa, l’ancien ministre libéral provincial Jim Watson, continue de dire qu’il n’est pas nécessaire pour sa ville d’adopter un statut officiellement bilingue pour offrir une gamme de services en français à ses citoyens.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur