Amandine Beyer chez Tafelmusik

Partagez
Tweetez
Envoyez

La violoniste française Amandine Beyer se joindra à l’orchestre baroque torontois Tafelmusik du 4 au 7 décembre prochains pour un programme de musique française au Jeanne Lamon Hall du centre Trinity-St. Paul. Ce concert est une première canadienne pour Mme Beyer.

Les pièces maîtresses de ce programme French Connection sont une suite de l’opéra Zaïs de Jean-Philippe Rameau et Les Éléments de Jean-Féry Rebel, des oeuvres voulant évoquer le chaos et sa dissolution. Le programme comprend aussi une suite de L’Europe galante d’André Campra, le 25e Concerto comique de Michel Corrette, et le Concerto pour violon en la mineur de Jean-Marie Leclair, avec Amandine Beyer comme soliste.

«En tant que Françaises, je veux rendre ce programme intéressant pour l’orchestre et pour le public», indique Mme Beyer. «Tafelmusik connaît déjà très bien le répertoire baroque français; nous avons donc beaucoup de points communs… mais je veux lui donner un accent français!»

Amandine Beyer est native d’Aix-en-Provence, où elle a étudié le violon. Son intérêt pour le baroque lui est venu à Bâle, où elle a étudié avec Chiara Banchini. Aujourd’hui mondialement connue, elle travaille souvent avec Les Cornets Noirs (les claviéristes Pierre Hantai et Kristian Bezuidenhout) et avec son propre ensemble Gli Incogniti, célèbre pour sa version des Quatre saisons de Vivaldi.

Tafelscene, le programme des jeunes de 35 ans et moins de Tafelmusik, offrira une fête avec les musiciens au cours de l’intermission du 6 décembre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur