À Vimy, le Canada est né


17 avril 2007 à 17h44

C’était le grand jour, le lundi 9 avril, au monument commémoratif de la bataille de Vimy, en France. Parallèlement, se tenait une cérémonie à Queen’s Park à la mémoire des combattants canadiens. Dalton McGuinty, Premier ministre de l’Ontario et James K. Bartleman, lieutenant-gouverneur de l’Ontario, ont participé aux commémorations du 90e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy.

«Cette victoire marque le jour où le jeune Canada s’est fait sa propre place dans le monde». Ce sont les paroles de Michaëlle Jean, la gouverneur générale du Canada. Une idée largement relayée par toute la classe politique canadienne, mais également par nombre d’historiens.

Cette commémoration marque le dévouement, la bravoure et le sacrifice des soldats canadiens lors de la Première Guerre mondiale. Près de 3600 soldats canadiens ont été tués et 7000 blessés en quatre jours de combats. La conquête de la crête de Vimy, considérée à juste titre comme la plus grande victoire miliaire du Canada lors de la Première Guerre mondiale, a largement contribué à une victoire des alliés en Europe. Les idéaux qui ont poussé le Canada à s’engager ont été largement loués. Mais cette victoire eut un impact qui va au-delà du monde militaire. Cette victoire a contribué à définir le Canada en tant que nation.

Terry Copp, professeur émérite et directeur du Laurier Centre for Military Strategic and Disarment Studies à l’Université Wilfrid Laurier, partage ce point de vue. Lors d’une allocution donnée à l’Alliance française mardi dernier, M. Copp a également souligné l’importance de la relation entre la France et le Canada qui a contribué à la création du mémorial de Vimy. Construit il y a 70 ans, le monument commémorant la bataille qui s’est tenu du 9 avril au 12 avril 1917, était inauguré à nouveau après avoir été restauré.

Autre thème abordé à l’Alliance française, celui du quotidien des soldats canadiens dans les tranchées. Nathan Smith de l’Université de Toronto a insisté sur les spécificités de ce front. De l’architecture même des tranchées aux conditions de vie des soldats, rien n’a été négligé.

Et pour conclure le tout, des élèves de la Toronto French School ont lu des lettres de soldats canadiens. Une conclusion idéale qui fournit, sinon une reproduction de la réalité, une image suffisante des atrocités de la guerre. Des rapprochements ont d’ailleurs été effectués avec les conflits qui sévissent actuellement partout dans le monde.

Et le Premier ministre français, Dominique de Villepin de citer «ces valeurs, nos démocraties doivent continuer à les défendre… C’est pourquoi nous nous engageons ensemble en Bosnie, en République démocratique du Congo, en Haïti ou en Afghanistan».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le «Réveil algérien» est suivi de près à Toronto

Dundas Square 16/03/2019
Après des manifestations à Ottawa et Montréal, une partie de la communauté algérienne de Toronto s'est rassemblée au Dundas Square, samedi dernier, pour exprimer...
En lire plus...

18 mars 2019 à 16h30

Le programme relais du Collège Boréal: un tremplin d’intégration

programme Relais Leadership et Management
C’est un moment émouvant qui s’est déroulé au 3e étage du 1er Yonge Street, dans l’auditorium du Collège Boréal, le 14 mars. Cette année,...
En lire plus...

18 mars 2019 à 14h42

Extrémisme: des solutions à connecter au 21e siècle

fusillade, tuerie, massacre
La vitesse à laquelle la propagation de la vidéo du tueur de Christchurch s’est faite illustre le dérapage social que sont devenus les réseaux...
En lire plus...

Une semaine d’activités pour souligner la francophonie

La Semaine de la francophonie de Toronto sera lancée le mercredi 20 mars, Journée internationale de la francophonie. S’en suivra, jusqu’au 30 mars, une...
En lire plus...

18 mars 2019 à 9h00

Des règles internationales sur l’édition du génome humain?

OMS, ONU, Nations-Unies
Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la...
En lire plus...

18 mars 2019 à 7h00

Aucune société n’est immunisée contre le virus de la haine

fusillade, tuerie, massacre
50 morts, 40 blessés: l'attaque raciste contre la mosquée de Christchurch nous rappelle qu’aucune société n’est à l’abri de ce genre de délire, et...
En lire plus...

17 mars 2019 à 17h55

Avec Françoise Sullivan, le McMichael fait un saut dans l’avenir

Entrevue avec Françoise Sullivan sur la rétrospective de son oeuvre de 70 ans au musée McMichael, à Kleinburg, jusqu'au 12 mai.
En lire plus...

17 mars 2019 à 13h00

Ségovie : une histoire endiablée

Ségovie est une ville du centre de l'Espagne, située à seulement 90 kilomètres au nord-ouest de la capitale Madrid. Son aqueduc a été construit...
En lire plus...

17 mars 2019 à 11h00

Rolling Stones et Hell’s Angels dans un polar français

Éditions de La Martinière
Le 6 décembre 1969, les Rolling Stones tiennent un concert sur le circuit de stock-car d’Altamont, en Californie. Les Hell’s Angels ont pour tâche...
En lire plus...

17 mars 2019 à 9h00

Quiz : Fêtes nationales

quiz
Quiz : Ne ratez pas les fêtes nationales les plus importantes.
En lire plus...

17 mars 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur