À loi quasi-constitutionnelle, règlement quasi-législatif

Une proposition du commissaire aux langues officielles

Commissaire aux langues officielles du Canada

Raymond Théberge. (Photo: L'Acadie Nouvelle)


14 mai 2018 à 13h00

Un des comités permanents du Parlement canadien sur les langues officielles devrait étudier les enjeux relatifs à une modernisation en profondeur du volet communications avec le public et prestation de services du Règlement sur les langues officielles.

C’est la seule recommandation d’un Rapport spécial au Parlement de 22 pages du commissaire aux langues officielles (CLO) Raymond Théberge sur la modernisation du Règlement de la Loi sur les langues officielles, publié le 10 mai.

Quatre mois après son entrée en fonction, le commissaire qualifie la révision proposée d’«occasion extraordinaire». Il privilégie «une approche fondée sur des principes» afin de mettre en place «un cadre règlementaire durable et fidèle aux valeurs fondamentales de la Loi et de la Charte canadienne des droits et libertés».

«Tout comme la Loi est quasi-constitutionnelle, soutient Raymond Théberge, il faut reconnaître que le Règlement est quasi-législatif.»

Principes et problèmes

Dans son rapport, le CLO résume les évènements politiques et juridiques ainsi que les interventions de ses prédécesseurs ayant affecté l’application de la règlementation depuis la réforme législative en 1988.

Il rappelle aussi les principes mis de l’avant par le commissariat en 2017: l’accessibilité à des services de qualité égale dans les deux langues, la prise en compte de la spécificité des communautés, le caractère réparateur des droits linguistiques, des mesures d’incitation pour l’appareil fédéral et une approche règlementaire simplifiée.

Il dresse également un bilan des problèmes encourus et répertoriés en grande partie par le commissaire D’Iberville Fortier dès 1990.

Réparation

Le directeur général de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques, Éric Forgues, est d’accord avec les constats du commissaire. «Si le gouvernement mettait en œuvre les propositions qui sont faites, on aurait un Règlement nettement plus avantageux pour les communautés.»

Commissaire aux langues officielles du Canada
Éric Forgues

Éric Forgues trouve essentiel d’insister sur le caractère réparateur des droits linguistiques et il apprécie la suggestion de simplifier la règlementation. «C’est très complexe pour le public qui ne comprend pas la logique de son application.»

Pour qu’une cohérence s’impose, estime le sociologue, il faut «éviter des situations absurdes comme celle où un voyageur perd ses droits dans un avion entre deux aéroports. Ou encore celle où les francophones plus nombreux dans une ville n’ont pas droit à des services publics dans les deux langues officielles, alors que les francophones moins nombreux ailleurs y ont droit.»

Définition inclusive

De plus, le chercheur apprécie que le commissaire reprenne la proposition originale de la sénatrice Maria Chaput (dans une série de projets de loi à partir de 2010) de rendre plus inclusive la définition de la francophonie. «C’est cette question qui, à l’origine, a déclenché la révision du Règlement

Suite à des pressions de la part des minorités francophones inquiètes notamment de la fermeture de bureaux fédéraux, Patrimoine canadien et le Conseil du Trésor ont annoncé en 2016 la révision du Règlement et l’adoption d’une nouvelle version en 2019.

Un des comités des langues officielles du Parlement, celui du Sénat, a entamé en 2017 une révision de l’ensemble du texte législatif. Il a tenu jusqu’à présent une trentaine de consultations et entendu quelque 120 témoins. Son rapport est attendu en 2019, au moment du 50e anniversaire de la Loi.

Le commissaire a lancé en avril sa propre consultation sur la Loi par l’entremise d’un formulaire en ligne. La cueillette de commentaires se terminera le 31 mai.

chien de garde

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur