À la recherche du quartier idéal

Partagez
Tweetez
Envoyez

Déménager dans un nouveau pays, une nouvelle ville, peut vite devenir un cauchemar pour les jeunes expatriés. Comment bien choisir son quartier? Où trouver des informations fiables sur celui-ci?

Pour répondre à ces questions et aider les nouveaux arrivants à s’installer, Marcos Azevedo et ses trois associés, qui tous ont rencontré ces mêmes difficultés lors de leurs multiples expatriations, ont fondé une entreprise du nom de Navut. Cet outil en ligne – navut.com
– permet de faciliter l’installation des nouveaux arrivants dans sept grandes villes canadiennes – dont Toronto.

Identifier son quartier

«Nous voulons que les clients puissent s’assurer de trouver le meilleur endroit pour eux et leur famille. Il n’y a aucun quartier parfait, mais il existe un quartier idéal pour chacun», commente Marcos Azevedo.

Le site est très facile d’utilisation. Les internautes doivent d’abord indiquer quels sont leurs goûts et leurs attentes dans plusieurs domaines: le type de logement souhaité, la qualité de l’école, le mode de déplacement privilégié, le voisinage désiré. À partir de ces renseignements, Navut propose à ses clients cinq quartiers qui leur correspondent le plus.

Ainsi, selon vos critères, vous pourrez trouver, grâce à l’identificateur de quartier mis en place sur le site, les cinq d’entre eux qui répondent le plus à vos attentes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les utilisateurs peuvent visiter les profils des quartiers. Navut comprend plus de 1000 profils de quartiers dont 230 pour la ville de Toronto. Nous les avons classés en accord avec la connaissance locale et disposons de 25 sources d’informations officielles», explique Marcos Azevedo.

Outre la description de ces différents endroits, le site comprend des photos et des articles présentant des informations sur ceux-ci. Malheureusement, tous ne sont pas encore disponibles dans la langue de Molière.

Pour réaliser cet important travail de recherche et de collection de données, la compagnie s’appuie sur ses nombreux partenaires présents dans chaque ville, dont plus de 500 agents immobiliers.

Trouver sa maison

Loin de s’arrêter au détail des quartiers, Navut offre également à ses clients une véritable aide pour trouver un logement en accord avec leurs principales attentes. En effet, une fois le quartier choisi, nous arrivons sur une nouvelle page nous renseignant sur les propriétés disponibles et nous proposant une mise en relation avec des spécialistes de quartier.

Ceux-ci sont des courtiers immobiliers dont le profil est similaire à celui de l’utilisateur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Par exemple, imaginons que je sois un expatrié qui prévoit d’emménager à Toronto. J’ai un budget de 3000$, je recherche un endroit où vivent de jeunes familles et une école francophone à proximité», indique Marcos Azevedo. «Une fois ces critères définis et le quartier choisi, j’ai le choix entre trois courtiers. Ils parlent français, ils sont spécialistes de l’endroit, ont une expertise dans ce type de propriété. Ils comprennent mes besoins. Et je peux être mis en relation avec eux même si je suis encore en France.» La relation s’établit alors par courriel.

Le choix du logement peut ainsi s’effectuer depuis l’étranger. Une fois arrivé à Toronto, il suffira simplement de visiter quelques propriétés avant de s’installer pour de bon. Un gain de temps considérable, selon Marcos Azevedo.

«Navut permet de trouver le meilleur quartier pour soi ainsi qu’une propriété qui correspond à nos besoins. Des informations fiables sont fournies. Et tout ça en quelques clics!»

«Je pense que l’endroit où se trouve la maison est plus important que la maison elle-même, c’est pourquoi sur Navut nous nous concentrons d’abord sur le quartier»,

Avec quelque 250 000 utilisateurs à l’heure actuelle et une croissance de 20% par mois, Navut compte bien devenir une référence pour les expatriés en quête du logement idéal à l’étranger.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur