50e anniversaire «artistique» pour l’école Georges-Étienne-Cartier

Conseil scolaire MonAvenir

Des élèves de l’école Georges-Étienne-Cartier, dans l'Est de Toronto, entourés du comité organisateur du 50e anniversaire, les anciennes directions et les dignitaires lors de la cérémonie officielle.


8 juin 2018 à 15h00

Membres de la communauté scolaire et du personnel d’aujourd’hui et d’hier, politiciens locaux et représentants d’organismes communautaires étaient réunis à l’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier, au nord des Beaches, samedi dernier 2 juin, pour célébrer son 50e anniversaire.

La cérémonie officielle a été suivie d’une grande fête dans la cour, où les talents artistiques des élèves ont été mis à l’honneur.

École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier à Toronto
Du théâtre pour raconter l’histoire de l’école.

L’historique de GEC a été présenté d’une manière très actuelle grâce à une petite saynète mettant en vedette des élèves qui posaient diverses questions au moteur de recherche Google, interprété par une élève en arrière-scène.

Cette mise en scène a permis d’apprendre que l’école a ouvert ses portes le 5 septembre 1967, soit la même année où l’on fêtait le centenaire du Canada. C’est pour souligner cet événement que l’on nomma la nouvelle école catholique de langue française Georges-Étienne-Cartier, en l’honneur de l’un des Pères de la Confédération.

Au cours des années, l’école a connu une belle croissance et plusieurs aménagements ont été fait afin d’accueillir les élèves comme l’ajout de six nouvelles salles de classe, le déménagement des élèves du préscolaire vers l’école du Bon-Berger, rue Jones, et la rénovation de la cour d’école.

École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier à Toronto
Pierre Ayoga, directeur adjoint, et Annette Pinsonneault, directrice de l’école Georges-Étienne-Cartier, André Blais, directeur de l’éducation du Conseil scolaire MonAvenir, et Laurent Dubois, président du Conseil d’école.

«J’ai vu votre communauté scolaire grandir et devenir ce qu’elle est aujourd’hui», a dit Claude-Reno D’Aigle, élu scolaire de Toronto-Est à la table du Conseil scolaire MonAvenir. «Vous avez su, au fil des ans, faire votre place dans le quartier et vous faire reconnaître comme une destination de choix et un lieu rassembleur».

La directrice de GEC, Annette Pinsonneault, qui est à l’école depuis dix ans, a remercié les parents pour leur implication au sein de l’école, «entre autres, l’engagement et le dévouement des parents qui ont allié leurs efforts à ceux du personnel enseignant et des élèves pour que nous puissions développer une conscience écologique et environnementale dès un très jeune âge grâce au Club vert de l’école».

En effet, GEC est certifiée «Éco-École» et a obtenu au cours des quatre dernières années la certification bronze, argent et or.

École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier à Toronto
Chants et ukulélés.

Au tout début de la cérémonie, les invités ont été accueillis par des élèves au piano. La chorale a entonné une version du classique de Michel Sardou Les lacs du Connemara, alors que des groupes d’élèves ont interprété des pièces musicales au ukulélé, accompagnés de l’enseignant Frédéric Boutin.

D’autres groupes d’élèves ont également chanté et joué de la musique durant la fête et certains d’entre eux ont exposé leurs oeuvres d’art spécialement créées pour le 50e anniversaire de l’école.

André Blais, directeur de l’éducation, et Melinda Chartrand, présidente de MonAvenir, ont salué la réputation de l’école auprès de la communauté. «Elle est l’un des piliers de l’éducation de langue française à Toronto et contribue activement à l’épanouissement de notre culture et de notre foi.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Aide-enseignant(e)

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche de personnes qui agiront à titre d’aide-enseignante, aide-enseignant aux écoles indiquées ci-dessous. L’entrée en fonction est prévue le 30 août 2018. Merci de nous indiquer, dans votre lettre de...
En lire plus...

Orthophoniste

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente qui agira à titre d’orthophoniste à temps plein, soit 35 heures par semaine, pour les écoles du Conseil. L’entrée en fonction est prévue début...
En lire plus...

Concierge en chef

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir - ÉCOLE SECONDAIRE CATHOLIQUE SAINT-FRÈRE-ANDRÉ, TORONTO 40 HEURES PAR SEMAINE DE JOUR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS ENTRÉE EN FONCTION EST PRÉVUE LE 20 AOUT 2018 MANDAT Sous la supervision de la direction...
En lire plus...

Pendant ce temps, à l’autre bout du système solaire…

La sonde New Horizons devrait «frôler» l'astéroïde Ultima Thule le 1er janvier 2019
En lire plus...

20 juin 2018 à 7h00

Une ode à la danse grand format

le grand continental
Le Grand Continental du 22 au 24 juin à Luminato
En lire plus...

19 juin 2018 à 12h00

Une jeune Torontoise remporte le Concours national d’art oratoire 

Concours national d'art oratoire
Championne de son école, puis de son conseil scolaire, puis du pays
En lire plus...

19 juin 2018 à 10h10

Donald Ipperciel quitte Glendon mais reste à York

Il va développer «l’université numérique»
En lire plus...

18 juin 2018 à 17h27

Avec «Crée ton université», l’UOF inclut les jeunes

crée ton université
Clôture des candidatures ce mercredi 20 juin
En lire plus...

18 juin 2018 à 16h25

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur