50e anniversaire «artistique» pour l’école Georges-Étienne-Cartier

Conseil scolaire MonAvenir

Des élèves de l’école Georges-Étienne-Cartier, dans l'Est de Toronto, entourés du comité organisateur du 50e anniversaire, les anciennes directions et les dignitaires lors de la cérémonie officielle.


8 juin 2018 à 15h00

Membres de la communauté scolaire et du personnel d’aujourd’hui et d’hier, politiciens locaux et représentants d’organismes communautaires étaient réunis à l’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier, au nord des Beaches, samedi dernier 2 juin, pour célébrer son 50e anniversaire.

La cérémonie officielle a été suivie d’une grande fête dans la cour, où les talents artistiques des élèves ont été mis à l’honneur.

École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier à Toronto
Du théâtre pour raconter l’histoire de l’école.

L’historique de GEC a été présenté d’une manière très actuelle grâce à une petite saynète mettant en vedette des élèves qui posaient diverses questions au moteur de recherche Google, interprété par une élève en arrière-scène.

Cette mise en scène a permis d’apprendre que l’école a ouvert ses portes le 5 septembre 1967, soit la même année où l’on fêtait le centenaire du Canada. C’est pour souligner cet événement que l’on nomma la nouvelle école catholique de langue française Georges-Étienne-Cartier, en l’honneur de l’un des Pères de la Confédération.

Au cours des années, l’école a connu une belle croissance et plusieurs aménagements ont été fait afin d’accueillir les élèves comme l’ajout de six nouvelles salles de classe, le déménagement des élèves du préscolaire vers l’école du Bon-Berger, rue Jones, et la rénovation de la cour d’école.

École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier à Toronto
Pierre Ayoga, directeur adjoint, et Annette Pinsonneault, directrice de l’école Georges-Étienne-Cartier, André Blais, directeur de l’éducation du Conseil scolaire MonAvenir, et Laurent Dubois, président du Conseil d’école.

«J’ai vu votre communauté scolaire grandir et devenir ce qu’elle est aujourd’hui», a dit Claude-Reno D’Aigle, élu scolaire de Toronto-Est à la table du Conseil scolaire MonAvenir. «Vous avez su, au fil des ans, faire votre place dans le quartier et vous faire reconnaître comme une destination de choix et un lieu rassembleur».

La directrice de GEC, Annette Pinsonneault, qui est à l’école depuis dix ans, a remercié les parents pour leur implication au sein de l’école, «entre autres, l’engagement et le dévouement des parents qui ont allié leurs efforts à ceux du personnel enseignant et des élèves pour que nous puissions développer une conscience écologique et environnementale dès un très jeune âge grâce au Club vert de l’école».

En effet, GEC est certifiée «Éco-École» et a obtenu au cours des quatre dernières années la certification bronze, argent et or.

École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier à Toronto
Chants et ukulélés.

Au tout début de la cérémonie, les invités ont été accueillis par des élèves au piano. La chorale a entonné une version du classique de Michel Sardou Les lacs du Connemara, alors que des groupes d’élèves ont interprété des pièces musicales au ukulélé, accompagnés de l’enseignant Frédéric Boutin.

D’autres groupes d’élèves ont également chanté et joué de la musique durant la fête et certains d’entre eux ont exposé leurs oeuvres d’art spécialement créées pour le 50e anniversaire de l’école.

André Blais, directeur de l’éducation, et Melinda Chartrand, présidente de MonAvenir, ont salué la réputation de l’école auprès de la communauté. «Elle est l’un des piliers de l’éducation de langue française à Toronto et contribue activement à l’épanouissement de notre culture et de notre foi.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un pied dans chaque culture

Le Labo 3e langue Jacquelyn Hébert
Vendredi 7 décembre, les curieux ont pu assister à la projection du court-métrage Francophone-hybride de Jacquelyn Hébert au Labo.
En lire plus...

13 décembre 2018 à 9h00

Le four autonettoyant est-il dangereux?

Les titres alarmants ne manquent pas contre le four autonettoyant et ses émanations.
En lire plus...

13 décembre 2018 à 7h00

Les Prix littéraires du Gouverneur général, de A à Z

livre
Le professeur Andrew David Irvine, de l’Université de la Colombie-Britannique, a compilé toutes les œuvres primées entre 1936 et 2017 dans Les Prix littéraires...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 17h00

De nouveaux visages à l’ACFO-Toronto

ACFO
L'ACFO-Toronto a élu cinq nouveaux membres de son conseil d'administrtation lors de son assemblée générale du mardi 11 décembre.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 15h00

Quiz : Douce France célèbre les 120 ans du chocolatier Voisin

Douce France
CONCOURS : Douce France vous offre la possibilité de remporter deux lots d'assortiments de chocolats produits par le chocolatier Voisin, d'une valeur de 20$...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 13h00

Une escapade de deux jours à Chicago, ça vous tente?

À seulement 1h30 de vol de Toronto, Chicago est la destination idéale pour s'offrir une petite escapade de quelques jours. Petit tour d'horizon. 
En lire plus...

12 décembre 2018 à 11h00

Défauts latents et patents: acheteurs et vendeurs, faites attention!

Vices cachés
Les vendeurs doivent révéler les vices cachés (latents) mais ne sont pas tenus de divulguer les défauts évidents (patents) à des acheteurs potentiels.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 9h00

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur