48h à Amman

Partagez
Tweetez
Envoyez

Avec plus de 2 millions d’habitants, Amman, la capitale de la Jordanie est le centre névralgique économique et administratif du pays. Idéalement située entre le désert et la vallée du Jourdain, la ville, autrefois appelée la Rome du Moyen-Orient, s’étire sur dix-neuf collines et autant de quartiers. Elle marie de façon étonnante modernisme et Histoire et propose aux visiteurs de nombreuses curiosités. Voici un petit itinéraire de 48h pour la découvrir.

Jour 1 Matin

Tour de la ville en taxi (pratique et rapide pour une ville si grande et étalée) pour mieux appréhender la taille et la répartition par quartier des couches sociales.

On appréciera ainsi le quartier chic des ambassades et des maisons cossues, le centre des affaires et ses tours impressionnantes, le dédale de béton que pigmentent grands centres commerciaux et galeries d’achats, quartiers populaires aux bâtiments blancs, petites places, boutiques et restaurants traditionnels.

Midi

Aller se mélanger à la foule bigarrée du centre-ville et manger un bout dans un des troquets, des restaurations rapides. C’est le meilleur moyen de prendre le pouls de la ville ou de créer des liens.

Les habitants d’Amman sont très gentils et toujours heureux de parler de leur ville et de leur pays. Ils vous communiqueront sûrement de bons tuyaux quant aux visites à faire et aux meilleurs endroits pour manger et où sortir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si vous avez un chauffeur pour vous promener en ville, il saura lui aussi vous indiquer des endroits insolites et des restaurants sympathiques.

Après-midi

Pousser ver l’Est désertique et visiter les Châteaux du Désert: Qasr Al Kharaneh, Qasr Amra et Qasr Al-Azraq. Construites au 7e siècle par les Califes Omeyyades de Damas, ces citadelles perdues dans le désert impressionnent par leur situation et leur isolement.

La construction en pierre et la porte (en pierre, d’un tenant) d’une solidité improbable (3­ tonnes) de Qasr Al-Azraq laissent rêveur. Qasr Amra charme par ses fresques païennes remarquablement bien conservées, témoins d’un penchant pour le plaisir, les arts et la liberté de penser.

Qasr Al Kharaneh, proche de l’Arabie Saoudite est une citadelle dont l’usage reste énigmatique: elle pourrait tout aussi bien être une résidence d’apparat pour fuir la chaleur de la ville qu’une forteresse sur la route des caravanes ou un caravansérail.

Soir

De retour à Amman, ne pas bouder la possibilité de suivre un cours de cuisine chez Beit Sitti, sur l’une des terrasses de la vieille ville.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette sortie prisée des étudiants, jeunes cadres et groupes d’amis est très conviviale et initie gaiment le visiteur aux délices de la cuisine jordanienne. Toute une soirée à rire, cuisiner, déguster et boire entre Jordaniens.

Jour 2 Matin

Prendre la route vers le nord pour visiter le fabuleux site de Jérash. La Jordanie peut s’enorgueillir de cette grandiose cité romaine (la plus belle et la mieux conservée de toutes) qui n’en finit pas de séduire le visiteur de par son étendue et sa structure imposante. À moitié dévoré par la ville, le site n’en demeure pas moins prodigieux et mérite qu’on prenne le temps de bien le visiter.

Midi

Prendre une collation à Jerash et observer comment les vieilles pierres et les maisons s’entremêlent. La raison, selon certains, pour laquelle Jerash n’est pas inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après-midi

Continuation vers la forteresse d’Ajloun connue sous le nom de Qal’at Ar-Rabad. Dominant une forêt de pins gigantesque, cette forteresse construite en 1184 par ‘Izz ad-Din Usama bin Munqidh, un général de Saladin vaincu par les Croisés en 1187, est un superbe exemple de l’architecture islamique.

Maillon important de la chaîne de défense contre les envahisseurs, le château offre une vue imposante sur les trois routes principales qui mènent à la vallée du Jourdain.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Route vers Umm Qais, pour la visite de cette ancienne cité gréco-romaine, connue sous le nom de Gadara avant de revenir sur Amman pour la visite de sa vieille ville avec son théâtre romain et sa citadelle.

Vue imprenable depuis le site sur Amman. On prend toute la mesure de cette ville gigantesque qui déploie ses tentacules sur les collines environnantes.

Soir

Impossible de clôturer son séjour à Amman sans dîner au restaurant Tawaheen Alhawa, lieu de rencontre des familles jordaniennes.

Un mélange étonnant de jeunes et de vieux, de traditionnel et de moderne dans une ambiance feutrée et très sympathique. La nourriture y est bonne et abondante et le décor très agréable.

Plus tard, lorsque le nez planté dans le ciel, le visiteur se perdra dans la contemplation des étoiles, les rires et les vibrations d’Amman résonneront encore dans son coeur et ses oreilles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La capitale de la Jordanie sait conquérir ceux qui viennent s’y égarer quelque temps.

Renseignements

Pour se déplacer et découvrir Amman : The One Jordanian Tour (demander Amer)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur