400 ans de foi catholique en Ontario

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est à Midland, au Sanctuaire des Saints-Martyrs-Canadiens, que près de 1000 élèves du Conseil scolaire catholique Centre-Sud et de nombreuses personnalités invitées ont assisté le jeudi 4 juin à une messe en plein air présidée par le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, accompagné de plusieurs prêtres et religieux, pour souligner les 400 ans de présence française – et catholique – en Ontario.

Comme on le sait, c’est en 1615 que Samuel de Champlain, qui explorait l’Acadie et la vallée du St-Laurent depuis 1603, s’établissant à Québec en 1608, est venu rencontrer le chef Huron-Wendat à Toanché, maintenant Penetanguishene, afin de tisser des liens avec son peuple et établir les bases de la traite des fourrures en Ontario.

À la même époque, il aurait planté une croix dans la baie de Penetanguishene, avant de se joindre au père Joseph Le Caron, un récollet, pour la première messe qui aurait eu lieu à Carhaghoua, site qui se trouve aujourd’hui à Lafontaine.

En souvenir de ce moment historique, des élèves, vêtus d’habits d’époque, ont fait une reconstitution de l’arrivée de Champlain en canot, qui était alors animé de valeurs d’amitié et de respect pour les peuples autochtones.

Les élèves se sont ensuite rendus en procession jusqu’au Sanctuaire des Saints-Martyrs-Canadiens, où ils ont assisté à une messe solennelle, en communion avec près de 1000 autres élèves et invités.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La commémoration de la première messe en Ontario est une magnifique occasion de célébrer notre foi et notre culture francophone», s’est réjouie Melinda Chartrand, la présidente du Conseil scolaire. «Solidement ancrés dans l’histoire, ces deux piliers identitaires s’enrichissent de la contribution de tous ceux et celles qui composent aujourd’hui notre grande communauté. Avec de tels fondements, les élèves sont tournés vers l’avenir et vers le monde qui s’ouvre à eux.»

«Aujourd’hui est une occasion de penser au courage de tous ceux qui sont venus ici pour partager la joie et leur foi», a déclaré le cardinal Collins dans son homélie.

«Les actions courageuses de Joseph Le Caron, des saints récollets et des saints jésuites ont donné l’exemple il y a 400 ans, dans ce lieu de prière. Ce qui était vrai pour eux continue de l’être pour nous aujourd’hui.»

À la fin de la messe, les jeunes en habits d’époque ont remis une médaille commémorative aux aînés et aux représentants de la communauté présents en signe de reconnaissance pour la foi reçue et transmise depuis 400 ans.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur