360: le tour de la question

Le nouveau magazine d’affaires publiques de TFO

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les téléspectateurs torontois connaissent bien Gisèle Quenneville. Depuis une bonne décennie, ils peuvent la retrouver sur les ondes de TFO. Après Panorama puis Relief, Gisèle Quenneville est aujourd’hui à la tête de 360, une émission d’affaires publiques qui se distingue de ses prédécesseurs, justement par son caractère très spécifique, axé sur les affaires publiques.

Si Panorama et Relief étaient quotidiens, et assez similaires dans le contenu, 360 est une émission hebdo, qui creuse plus profond pour aller dénicher et expliquer l’information, ce qui n’est pas pour déplaire à Gisèle Quenneville.

Plus qu’une émission sur la francophonie et les affaires francophones de l’Ontario, 360 a été conçue comme une émission centrée sur les affaires publiques.

«On prend des éléments de l’actualité et on les analyse. Il y a des composantes studio et aussi des reportages sur le terrain. Dans les reportages, on explique un phénomène, ce sont des reportages plus léchés qu’avant. On a une rubrique internationale également», explique Gisèle Quenneville.

Il faut choisir

Fière de son nouveau produit d’information, la journaliste animatrice demande à ses reporters de trouver des angles d’approches différents des autres médias.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«À Relief, on avait de tout. Mais on ne peut pas tout faire pour tout le monde. À un moment il faut se demander, qu’est-ce qu’on veut donner au téléspectateur», poursuit-elle. Dans un décor plus dénudé, qui permet d‘être face aux invités, Gisèle Quenneville présente des reportages qui traitent de l’actualité, qui mettent en avant la francophonie, sans pour autant être totalement dépendants.

Par exemple, lors d’une émission récente, un reportage montrait l’amplitude du marché de la construction de condos à Toronto. Les personnes interviewées parlaient pour la plupart français, mais le sujet n’est pas franco-francophone. Tous les tenants et aboutissants de la problématique étaient abordés dans ce long reportage conclu par une entrevue de Gisèle Quenneville avec un spécialiste du dossier.

C’est à travers ce genre de reportages que l’on peut voir la valeur ajoutée de 360, qui fait, comme son nom l’indique, le tour du sujet!

Recensement

Lors de notre entrevue avec Gisèle Quenneville, dans les locaux de TFO sur la rue College, la journaliste nous parlait d’une prochaine émission spéciale, le 24 novembre, sur les plus récentes données du recensement sur les langues officielles, publiées récemment.

Le rapport a fait du bruit dans la communauté francophone où il était question de la concurrence des nouvelles langues au Canada, comme le mandarin, le cantonais, le punjabi ou encore le tagalog. Mais qu’en est-il exactement? Que veulent dire les chiffres? Il faudra regarder 360 pour le savoir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On va décortiquer tous les chiffres pour comprendre où on s’en va en tant que communauté», avance Gisèle Quenneville.

Devenue spécialiste dans l’exercice de l’entrevue, l’animatrice-journaliste rêve les yeux ouverts à la tête de la nouvelle émission d’affaires publiques 360.

«C’est le genre d’émission que je veux faire depuis toujours!», s’exclame-t-elle. Animatrice et responsable du contenu, Gisèle Quenneville est consciente du «luxe» qu’elle a de pouvoir travailler dans de si bonnes conditions et n’oublie pas le soutien que lui procure de l’équipe technique de TFO.

Souhaitons bonne chance à toute l’équipe de 360, tous les mercredis à 20h!

À LIRE AUSSI:
Carte de visite: l’émission entrevue de TFO

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur