24.7 à TFO: l’émission découverte… à découvrir

Partagez
Tweetez
Envoyez

Septembre 2014, l’émission 24.7 de TFO fait son apparition sur nos ondes. Pendant 30 minutes, quatre jours par semaine, le magazine socio-culturel part à la rencontre d’entreprises, de gens mais aussi de lieux pour élargir l’horizon de son public.

«Notre leitmotiv c’est la découverte. Nous voulons raconter les histoires qu’il y a derrière les histoires pour dire et faire quelque chose de différent des autres», expose la productrice Linda Godin.

Et Carine Ouellet, réalisatrice en chef, d’ajouter: «En partant du principe que les gens sont curieux, nous voulons leur présenter des choses insolites, des curiosités, des personnalités.»

Grande différence notable avec les autres émissions, 24.7 n’a pas de présentateur. «C’est un peu comme si on surfait sur Internet. Il n’y a pas forcément de lien entre les contenus, les sujets sont variés allant du sport à la culture et viennent de différentes provenances. On peut d’abord être à Winnipeg et se trouver à Vancouver sur le sujet d’après», poursuit la réalisatrice.

24.7 existe depuis 2013 sur le web, mais depuis septembre dernier seulement à la télé. Cela apporte un nouveau souffle à l’émission.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon Linda Godin, le but était d’exploiter au maximum le produit et donner du contenu au public accessible partout au Canada. «Ce format nous permet aussi de jouer sur une fréquence différente par rapport au web en étant présents du lundi au jeudi pendant 30 minutes à 20h30. Plus de matériel, plus de chroniques, une équipe plus importante.»

Le gros de la production se fait à Ottawa, mais les collaborateurs de l’émission sont nombreux et éparpillés sur le territoire. «Ce sont nos yeux et nos oreilles dans les différentes provinces», indique Linda Godin.

La suite est en pleine réflexion. La première saison s’achève en mai. «On pense à l’année prochaine, à ce qu’il faut changer ou garder. Tout ce que je peux dire c’est qu’on devrait être là», assure la productrice.

Après ces quelques mois sur les ondes, la satisfaction ressort du bilan dressé. «Nous sommes fiers et nous aimons ce que nous faisons. L’alchimie au sein de l’équipe est d’autant plus agréable. Bien sûr, c’est la première saison, donc nous sommes toujours dans un processus d’amélioration», conclut Carine Ouellet.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur