11 guitaristes autour d’Angel Forrest

Au Opera House de Toronto samedi

Angel Forrest (Photo: Paul Laramée)


5 juin 2017 à 11h01

La chanteuse de blues montréalaise Angel Forrest sera de passage au Opera House de Toronto le samedi 10 juin prochain à 21h, malheureusement pas avec tous les 11 guitaristes qui ont participé à son neuvième album, Angel’s 11, sorti l’an dernier un 11 mars… date de son anniversaire.

Angel’s 11 témoigne de l’amitié qu’Angel partage avec ces musiciens, avec qui elle a souvent travaillé. C’est avec soin qu’avec son mari-guitariste-arrangeur Denis Coulombe, elle a écrit chaque chanson en fonction du guitariste qui allait poser sa touche musicale.

On retrouve donc un album d’une grande richesse aux sonorités variées allant du blues, au rock en passant par le jazz.

angel_forrestTournée canadienne

Au Opera House (735 rue Queen, à l’est de Broadview), elle sera accompagnée d’un batteur, un bassiste et trois guitaristes (dont Denis Coulombe).

«On sera toute la gang dans l’autobus pendant l’été à travers le Canada; ça sera formidable!», dit-elle à L’Express. Sa tournée canadienne, du 3 juin au 16 septembre, ne fera qu’un seul détour aux États-Unis: le 20 août au White Mountain Boogie & Blues Festival de Thornton dans le New Hampshire.

Au cours de sa carrière qui couvre près de trois décennies, on a pu la voir en spectacle dans de nombreux festivals au Canada et en Europe, parfois en compagnie d’artistes comme Burton Cummings, Shawn Phillips, Eric Burdon, les Beach Boys, Styx… «Mais le marché américain, c’est vraiment un autre réseau», dit-elle.

Quand elle n’est pas sacrée Interprète féminine de l’année aux Maple Blues Awards (2016, 2015 et 2013), c’est au Gala Lys Blues que ça se passe (2014 et 2012).

Rarement en français

Angel Forrest est une anglophone de Pointe-Claire à Montréal. Elle a un seul album en français à son actif, Étrange ce qui dérange (2001). «Je peux chanter en français, mais c’est moins naturel pour moi: en anglais, je ‘magane’ les mots, et il me semble qu’il faut être plus respectueux de la langue en français.»

«Et pour moi, le blues, c’est surtout un feeling, ce n’est pas les mots qui sont le plus important.»

«Je suis une fan de guitare électrique», résume la chanteuse à la voix un peu rauque (à la Janis Joplin), qui cite Led Zeppelin parmi ses influences les plus importantes. Elle s’émerveille de constater que le blues-rock-country séduit toujours de nouvelles générations de musiciens.

Le concert de Toronto comprendra des chansons d’Angel’s 11, mais aussi plusieurs de ses anciens succès. En première partie, on aura droit au chanteur et musiciens de blues Rob Lutes, originaire du Nouveau-Brunswick mais qui habite maintenant à Montréal. Il sera accompagné du guitariste Rob MacDonald, un des 11 de Angel Forrest, avec qui il se produit depuis longtemps.

Angel Forrest
Angel Forrest

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trafic humain: l’impunité est encore la norme

esclavage prostitution
Fin 2018, le prix Nobel de la paix reconnaissait les milliers de Yézidies victimes d’esclavage sexuel en Iraq. Début 2019, l’ONU publie un rapport...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 14h16

Invitation dans la tête d’Anique Granger

Ruban de la cassette
L’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger cherchait un cadre pour écrire autrement. Ça a donné un balado, «Le ruban de la cassette», une invitation à suivre...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 8h00

Un nouveau point de service du Centre francophone à Mississauga

CFT
Le Centre francophone de Toronto ouvrait officiellement son point de service à Mississauga ce jeudi 17 janvier.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 17h00

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur