1 million pour l’école Pierre-Elliott-Trudeau

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’École élémentaire Pierre-Elliott-Trudeau du Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest (CSDCSO), vient de lancer une nouvelle campagne de financement intitulée «Le projet 1 million (de cents)».

Le conseil d’école, constitué de parents, de la direction et des représentants du personnel, souhaite amasser 1 million de pièces de un cent soit un montant de 10 000 $.

L’été dernier, des structures de jeux ont été acquises et installées pour un coût d’environ 46 000 $.

Le conseil d’école avait alors déboursé 18 000$, la direction de l’école y avait investi 15 000 $ et les 
13 000 $ manquants furent empruntés au Conseil scolaire.

«Nous désirons rembourser le prêt le plus rapidement possible et ainsi laisser une plus grande marge de manoeuvre aux futurs conseils d’école qui seront élus au cours des prochaines années», déclare l’instigateur du projet et président du conseil d’école Jean-François L’Heureux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«L’équivalent de 28 $ en cents par enfant, permettra d’amasser la somme requise qui servira à rembourser le Conseil. Nous espérons que le projet sera complété d’ici moins d’une année», explique M. L’Heureux.

Le projet est bien plus qu’une simple campagne de financement. Il doit s’intégrer dans le cadre pédagogique de l’école, selon M. L’Heureux.

C’est bien connu: les enfants sont fascinés par les pièces de monnaie. C’est pourquoi la Monnaie royale du Canada a créé à l’intention des enseignants et des élèves un programme portant sur l’histoire, les études sociales, la géographie, les arts, les langues et les mathématiques.

Ce matériel pédagogique sera partagé avec le personnel enseignant de l’école. Au cours de l’année, le conseil d’école distribuera aux élèves des cartes pour garder le projet bien vivant, mais aussi pour partager de l’information intéressante sur notre monnaie.

Par exemple, la première carte indique que dans sa version actuelle, la pièce de 1 cent s’orne de deux feuilles d’érable attachées à une même brindille.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il s’agit d’un motif original de G.E. Kruger Gray inchangé depuis 1937, sauf une seule fois, en 1967, année du centenaire où on le remplace par un pigeon biset, oeuvre du célèbre artiste canadien Alex Colville.

Si vous souhaitez vous «débarrasser» de vos pièces de 1 cent: amenez-les à l’école située au 65 rue Grace (à l’ouest de Bathurst entre College et Dundas).

Vous pouvez suivre les parents de l’école sur Facebook: www.facebook.com/group.php?gid=86803884429

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur