Visite éclair d’Oulipiens à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Quatre membres de l’OULIPO («Ouvroir de littérature potentielle», un mouvement intellectuel français), le président Paul Fournel, Michèle Audin, Ian Monk et Hervé Le Tellier, sont passés par l’Université de Toronto, mercredi soir dernier, pour jongler avec les mots devant une soixantaine de personnes.

L’événement était organisé par Anne Forrest-Wilson en guise de préparation aux 24 heures du roman, un événement au cours duquel 24 auteurs francophones, dont les Franco-Torontois Mireille Messier et Daniel Soha, écriront ensemble un roman sur Samuel de Champlain dans le train Halifax-Toronto l’automne prochain.

Les Oulipiens sont des poètes, des écrivains et des mathématiciens qui se donnent des contraintes pour écrire des textes. Exemple: le fameux roman La Disparition de Georges Perec où on ne trouve pas une seule fois la lettre e, pourtant la plus fréquente en français.

On a d’ailleurs lu des extraits de La Disparition mercredi soir, en demandant aux participants qui ne connaissaient pas l’ouvrage de deviner qu’elle en était la particularité.

L’OULIPO a 40 membres en France («dont 20 excusés pour cause de décès», indique Mme Forrest-Wilson) et quelques-uns aux États-Unis et en Amérique latine; aucun au Canada.

Ces quatre Oulipiens sont passés par Montréal, Ottawa, Moncton et Toronto. À chaque endroit, ils ont donné des ateliers d’écriture oulipienne dans une université.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Animé par Line Boily, de Radio-Canada, la soirée torontoise s’est achevée par un cocktail permettant d’échanger avec les visiteurs.

«Les ateliers d’écriture ont pour but d’introduire le concept de l’écriture sous contrainte qui régit le travail des Oulipiens», explique Mme Forrest-Wilson. «Ensuite il y aura un concours destiné aux étudiants des cinq universités partenaires des 24 heures du roman et, dans chaque université, un lauréat sera choisi par un comité de lecture.

Les lauréats se verront remettre un iPad et auront la chance de participer au voyage Halifax-Toronto, du 20 au 24 octobre, en compagnie des 24 écrivains qui vont participer à l’écriture du roman sur Champlain.

C’est le 20 mars, Journée internationale de la francophonie, que la ministre Madeleine Meilleur annoncera l’identité des lauréats.

D’autres activités de visibilité et de financement sont prévues au cours des prochains mois, notamment des jeux d’écriture au forum du Français pour l’avenir fin avril, et lors de la Francofête en juillet.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur