Un salon de ressources pour les élèves ayant des besoins particuliers

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ce jeudi 9 mai de 13h à 20h, l’école secondaire Étienne-Brûlé invite toute la communauté à un salon de ressources d’appui aux élèves ayant des besoins particuliers.

C’est la deuxième fois que Roland Desloges, le directeur de l’école, organise un tel rendez-vous. «La première fois, en novembre 2017, en pleine tempête de neige, alors qu’on avait fait peu de publicité et qu’on avait 14 exposants, quelque 125 personnes s’étaient déplacées et en avaient redemandé», raconte-t-il à L’Express.

Il souhaite donc accueillir «quelques centaines» de visiteurs à ce deuxième salon Un monde d’inclusion, où une quarantaine d’organismes et d’entreprises y présenteront des services, du matériel et de l’équipement «pour aider à accompagner nos jeunes dans le développement de leur plein potentiel, et ce peu importe les défis auxquels elles ou ils font face».

Défis très divers

Et ces défis sont nombreux, allant du handicap physique évident aux troubles mentaux plus subtils, en passant par les déficits d’attention et autres difficultés d’apprentissage.

Roland Desloges ne connaît pas les statistiques pour l’ensemble du Conseil scolaire Viamonde, mais dans sa seule école de 450 élèves, cette désignation de «besoins particuliers» en toucherait une centaine.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Son initiative est inspirée de son expérience à Montréal dans une école entièrement consacrée aux élèves en difficulté.

Enseignants et spécialistes

Un monde d’inclusion intéresse toutes les écoles du territoire. Plusieurs enseignants et spécialistes ont d’ailleurs été libérés ce jeudi pour participer au salon, qui comprend aussi des ateliers sur le pédayoga, le TDAH, l’horaire visuel et d’autres technologies d’aide.

Dans la liste des exposants, on remarque des organismes de soutien comme le Centre francophone de Toronto, le Centre de toxicomanie et de santé mentale, Autism Ontario, le Centre for Independant Living et la Police de Toronto. Six camps de vacances ont confirmé leur présence. Plusieurs institutions d’enseignement postsecondaire y seront.

Double objectif

«Le salon vise d’abord à informer les parents», précise Roland Desloges, «mais les organismes participants sont là aussi pour connaître les besoins des francophones de la région.»

L’école Étienne-Brûlé – qui a été la toute première école secondaire de langue française à Toronto – est située à North York, au 300 rue Banbury, angle York Mills, à l’est de Bayview.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Conseil scolaire Viamonde, non confessionnel, couvre toute la péninsule ontarienne, de Toronto à Windsor, avec 39 écoles élémentaires et 14 écoles secondaires.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur