Un rassemblement pour discuter du comité français de l’Hôtel de Ville


3 décembre 2013 à 10h06

Le comédien Thomas Gallezot organise ce jeudi 5 décembre, au Salon du livre de Toronto, un rassemblement communautaire pour discuter du nouveau comité des affaires francophones qui pourrait être reconstitué à l’Hôtel de Ville de Toronto.

Le rassemblement aura lieu de 18h à 19h sur la scène Radio-Canada du Salon, qui se tient cette semaine à la Bibliothèque de référence de Toronto, rue Yonge au nord de Bloor.

M. Gallezot est membre du conseil d’administration de l’ACFO-Toronto, qui a défendu le projet d’un comité des affaires francophone lors d’une récente réunion du Comité de gestion (Government Management Committee) de la Ville, mais ce rassemblement au Salon du livre est une initiative personnelle.

L’ancien Comité français de la Ville de Toronto avait été aboli il y a deux ans en même temps que d’autres comités consultatifs. Comme le rapportait L’Express la semaine dernière, le Comité de gestion recommande maintenant la création d’un sous-comité de six personnes, co-présidé par un élu municipal et une personne de la communauté, qui fonctionnerait en français.

La résolution est à l’ordre du jour de la réunion du Conseil municipal du 16 décembre, mais le président de l’ACFO-Toronto, Gilles Marchildon, avertit que cet agenda est souvent bousculé à la dernière minute.

M. Marchildon se réjouit de l’intérêt de nombreuses personnes pour la renaissance du comité des affaires francophones de l’Hôtel de Ville. «Nous nous concentrons pour l’instant à inciter les francophones à écrire à leur conseiller municipal pour qu’ils appuient la résolution», dit-il.

Le rassemblement communautaire organisé par M. Gallezot se veut «un genre de groupe de discussion où chacun pourra donner son opinion, entendre celles des autres et échanger idées et informations», explique-t-il dans un courriel qui a beaucoup circulé ces derniers jours.

On peut lui répondre à [email protected].

M. Gallezot invite lui aussi les intéressés à faire part à leur conseiller municipal de leur soutien à la remise sur pied de ce comité. «Le vote du 16 décembre est loin d’être acquis», écrit-il, «et ce n’est qu’en montrant un soutien massif de la communauté que nous parviendrons à nos fins».

Par ailleurs, le rassemblement au Salon du livre portera aussi sur la composition du comité, qui n’est pas définie «et sera donc décidée par la Ville et non pas par des représentants de notre communauté».

«Si vous avez des idées sur cette composition», poursuit-il, «le mieux est de les donner à votre conseiller municipal qui les fera remonter au Conseil».

Sur son site web et ailleurs, Thomas Gallezot se présente comme «un acteur avec un accent et un entrepreneur culturel».

Dans un de ses clips sur YouTube, il s’inquiète du fait qu’au Canada, il a un fort accent dans les deux langues officielles du pays!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur