Un nouveau proviseur au Lycée français de Toronto


20 septembre 2011 à 10h03

Après plusieurs années passées sous la direction de Dominique Duthel, le Lycée français de Toronto (LFT) est aujourd’hui sous la houlette d’Éric Le Borgne, nouveau proviseur de l’établissement. Arrivé de France, où il était proviseur à Nangys, en Seine et Marne, l’ancien enseignant et CPE compte donner une nouvelle étape à sa carrière avec cette prise de fonction. Depuis 1996 dans les fonctions de directions des établissements scolaires français, Éric Le Borgne jouit à Toronto de l’excellent travail de son prédécesseur, qui a réussi à relancer l’école après son déménagement du centre-ville à Dufferin et Eglinton.


«M.Duthel a réussi à redonner une âme à l’établissement. Il a fait un travail remarquable. Il a mis en place un travail d’excellence, et il faut poursuivre dans cette direction», indique son remplaçant.


L’intérêt du LFT pour un proviseur est qu’il gère un établissement qui va de la petite section au lycée ( du préscolaire au secondaire ici) en restant à taille humaine. 


«On reste dans les mêmes proportions que l’an passé. On est à 403 élèves. Mais de toute façon on est à pleine capacité», rappelle Éric Le Borgne.


Cette capacité de bien connaître les équipes et les élèves a séduit le nouveau directeur du LFT, lorsqu’il a visité l’institution l’an passé.


Le principal changement administratif se situe dans la hiérarchie de l’établissement, ou le proviseur doit rendre des comptes au Conseil d’administration de l’école plutôt qu’à un supérieur de l’Éducation nationale, comme cela se passe en France.


«Mais au quotidien, le travail est très proche (de celui en France, ndlr). Le coeur du métier est de faire fonctionner un établissement pour la réussite des élèves.»


À noter qu’Éric Le Borgne n’est pas le seul qui pose ses valises au LFT cette année puisqu’une nouvelle documentaliste arrive également, ainsi que cinq enseignants.


Cette année, le LFT inaugure son option Bac international. L’annonce en avait été faite l’an passé, mais c’est seulement cette année que les élèves pourront techniquement prendre l’option.


Les élèves de première (avant dernière année de secondaire) auront donc le choix de prendre cette option, même s’ils ne passeront les épreuves qu’à la fin de leur terminale (dernière année de secondaire).


Les nouveautés du LFT se trouvent aussi dans les activités para-scolaires de l’école, qui augmentent chaque année sous l’impulsion du personnel dévoué. Cette année, Florian Soletti sera le référent culturel de l’école.


Il coordonnera les activités telles que les sorties au musée, théâtre tout en recherchant de nouveaux partenariats avec les organismes francophones pour organiser des spectacles à l’école, des concours de musique, de photos…


Beaucoup de travail en perspective! Concilier la volonté des profs et des élèves n’est point chose aisée!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trafic humain: l’impunité est encore la norme

esclavage prostitution
Fin 2018, le prix Nobel de la paix reconnaissait les milliers de Yézidies victimes d’esclavage sexuel en Iraq. Début 2019, l’ONU publie un rapport...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 14h16

Invitation dans la tête d’Anique Granger

Ruban de la cassette
L’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger cherchait un cadre pour écrire autrement. Ça a donné un balado, «Le ruban de la cassette», une invitation à suivre...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 8h00

Un nouveau point de service du Centre francophone à Mississauga

CFT
Le Centre francophone de Toronto ouvrait officiellement son point de service à Mississauga ce jeudi 17 janvier.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 17h00

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur