Un jeu de cartes devenu un hit

Le Snakes and Lattes distribue Cards Against Humanity pour le Canada

Partagez
Tweetez
Envoyez

Si vous avez l’habitude de venir prendre un café, ou encore de venir jouer aux jeux de société que propose le Snakes and Lattes, vous vous êtes certainement rendu compte des gros changements qui ont lieu dans le café.

Premièrement, l’espace a été multiplié par trois depuis l’ouverture pour faire face à l’affluence grandissante et surtout, le «Snakes», comme le surnomme les habitués, a commencé à vendre des jeux depuis début 2012. Cette activité, lancée pour rendre service aux clients a donné une belle visibilité au café, qui est en charge de la distribution du jeu Cards Against Humanity, le best-seller du moment dans le monde des jeux de société.

Cards Against Humanity

«On a commencé à vendre des jeux en ligne quand on a commencé à vendre des jeux au café», explique Benoît Castanié, propriétaire du Snakes. «Les gens jouent et quand ils partent, ils veulent savoir où trouver les jeux. On a eu plein d’appels aussi. Ça a démarré doucement, avec le bouche à oreilles, mais ça grandit vite.»

En commençant par les classiques, la collection de jeux à vendre a rapidement augmenté et aujourd’hui, on a accès à une liste de 1500 jeux différents à l’achat.

Cette mutation, lente, de l’activité du Snakes se verra bien lors de la réouverture du café après travaux, qui doit avoir lieu le 21 janvier. Un nouvel espace magasin sera réservé dans l’enceinte du café pour permettre aux clients d’avoir plus de choix qu’auparavant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La belle réussite du Snakes leur a réservé une surprise de taille en 2012, quand ils ont été contactés par les créateurs du jeu Cards Against Humanity. Cards Against Humanity, c’est l’histoire de huit gars de Chicago qui ont inventé un jeu tout bête, «qui se joue tout seul», dans le jargon des spécialistes, où le but est de faire des combinaisons de mots et de phrases avec pour unique objectif de faire rire. Le principe s’avère assez similaire au fameux cadavre exquis, où chacun écrit un mot, sans connaître ni celui d’avant, ni celui d’après. Bref, c’est con comme le monde.

«Il y a des cartes noires et des cartes blanches. C’est une mécanique très simple. Ce qui marche, ce sont les explosions de rires», indique Benoît.

Exemple: Sur une carte, il est marqué «le musée XX tiendra une nouvelle exposition en 2013 sur ??». Chaque joueur choisit dans son tas de cartes les réponses qu’il veut lier à la carte initiale. Mettons que j’ai une carte «pet de vache», je la pose. C’est pas rapport, c’est con et ça fait rire. Voilà le jeu, point à la ligne.

Mais vous êtes qui?

«Ce qui est drôle ce sont les combinaisons pas rapport et l’humour, qui est acerbe», rajoute Benoît.

Les huit créateurs ont financé leur projet grâce à du crowfunding et ça marche du tonnerre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ce jeu est sorti sur Amazon et on pouvait aussi l’imprimer en ligne. On en a imprimé pour le Snakes et les gens ont bien aimé. On a vu qu’il y avait du potentiel. On a été en acheter des copies pour le café aux États-Unis et les gens ont commencé à appeler et contacter les créateurs en demandant où l’acheter, car ils y avaient joué au Snakes etc.», raconte Benoît, encore étonné.

Ce qui fait qu’un beau jour, le Snakes reçoit un coup de fil de ces garçons qui leur demandent «Mais vous êtes qui? Tout le monde nous appelle en disant ‘on a joué à Cards Against Humanity au Snakes’ et on veut le jeu.»

Benoît et son équipe rencontrent les créateurs à un salon de jeux de société à Chicago et le courant passe bien. Ils récupèrent des centaines de jeux et ils partent en deux jours une fois affichés au Snakes.

«On savait que personne ne pouvait les acheter au Canada, on faisait ça pour rendre service. C’est le jeu le plus vendu du monde. Dès qu’il sort sur Amazon il devient best-seller.»

Amazon ne vendant pas ce produit au Canada, les créateurs du jeu ont fait appel au Snakes and Lattes pour assurer la distribution partout au pays. Quand quelqu’un commande le jeu sur le site pour le Canada, c’est le Snakes qui s’occupe de l’envoyer.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un méga hit pour un méga café

«Ils sont toujours en rupture de stock. Ils n’arrivent pas à en imprimer assez même si l’imprimerie tourne 24h24 pour le jeu.»

De fait, les quelques exemplaires que vend le Snakes au café font de lui le seul magasin au monde qui vend le jeu, les créateurs refusant de passer par les courants de sitributions traditionnels.

«Dans le monde du jeu, quand on vend 30 000 copies, c’est un hit planétaire», indique Benoît.

Seul, le Snakes and Lattes a déjà vendu au moins 5000 exemplaires de Cards Against Humanity. «En tout, ils doivent être à plus de 200 000», réfléchit Benoît.

À titre de comparaison, le deuxième jeu le plus vendu par le Snakes est à 250 copies. «On a beaucoup de gens qui viennent que pour Cards Against Humanity. On a fait ça pour aider et ça fait des jaloux!»

Le Snakes réouvre le 21 janvier, avec un espace réaménagé et agrandi, une rampe d’accès handicapé, un bar et un café et pense à faire grandir sa marque en lançant des événements, à Toronto par exemple. «Ça serait cool de louer le Dundas Square pour une après-midi de jeu», lance Benoît. Oui ça serait vraiment cool!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur