Toronto ville-fantôme

Quelques photos prises ces derniers jours

Le Yonge-Dundas Square vide un samedi après-midi!
Partagez
Tweetez
Envoyez

Avec la distanciation sociale recommandée pour freiner la propagation du coronavirus CoViD-19, la grande ville de Toronto est devenue l’ombre de ce qu’elle était il y a quelques semaines à peine: presque une ville-fantôme. Voici quelques photos prises ces derniers jours.

Désert

Le centre-ville, les autoroutes et les transports en commun de Toronto sont désertés par la population.

Le centre Eaton.
Le campus de l’Université de Toronto jeudi dernier dans l’après-midi.
L’autoroute 404 à l’heure de pointe.
Le tramway et une station.

Fermeture

Tous les attractions de la ville comme les musées, la plupart des magasins, les bars et de nombreux restaurants de Toronto sont présentement fermés. Il ne reste que les restaurants offrant de la nourriture à emporter et quelques magasins essentiels qui sont encore ouverts.

L’AGO est fermé pendant quelques semaines.
Un bar fermé.
Une file d’attente pour rentrer chez Best Buy. On limite le nombre de personnes à l’intérieur.
La salle à manger de ce restaurant est fermée, mais les repas pour emporter sont disponibles.

Masques et gants

Pour plusieurs personnes, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires afin de se protéger contre le CoViD-19.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Un livreur de Foodora.
Petite promenade dans le centre-ville avec des masques et des gants.

Travail

Même si une grande partie de la population est confinée à la maison, plusieurs personnes continuent à travailler.

Un membre du personnel de la santé qui travaille d’arrache-pied depuis le début de la crise sanitaire.
Service de livraison pour une épicerie de fruits et légumes dans le quartier chinois.
Une factrice.

Moyen de déplacement

Présentement, le TTC n’a plus la cote auprès des Torontois par crainte du CoViD-19. Ces derniers se déplacent avec d’autres moyens malgré la température encore froide.

Patin à roulettes.
Les vélos de la ville sont utilisés.

Sports

Comme toutes les salles d’entraînement sont fermées, on fait du sport individuel à l’extérieur.

Basketball.
Course à pied.
Surf.

Épiceries

Les épiceries sont devenues l’endroit incontournable du moment. Par contre, certaines personnes font encore plus de provisions que d’autres.

Une rangée d’alimentation presque vide.
La rangée du papier de toilette…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur