Toronto fête le Beaujolais nouveau

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Torontois ont accueilli avec ferveur les premières bouteilles de Beaujolais nouveau à atteindre le sol canadien. Trois soirées étaient organisées par la communauté le soir du 15 novembre. Le Centre francophone semble avoir connu un succès sans précédent, mais ApéroChic et le bistrot Lafayette n’ont pas à rougir de leurs soirées, les deux ont également fait salle comble.

Dans l’ambiance chic du Spoke Club, club privé situé sur la rue King Ouest, Peggy Saglietto-Harvey, fondatrice d’ApéroChic et Estelle St-Martin-Hallbach avaient créé un petit bout de France, avec des chapeaux de paille, des écharpes rouges et une table de grignotage à la bonne franquette. Un peu plus d’un an après avoir lancé les premières soirées ApéroChic, Peggy Saglietto-Harvey aka La Parisienne, peut se réjouir du succès grandissant de ces événements, qui parviennent à attirer bon nombre de francophones et d’anglophones, ce qui était l’objectif de départ.

Un peu plus à l’Ouest, sur Queen et Shaw, Jean-Pierre Boué et Nadia Moalic, propriétaires du Bistrot Lafayette, fêtaient l’arrivée du Beaujolais avec une salle pleine et un menu spécial Beaujolais. Le traditionnel boeuf bourguignon de Jean-Pierre Boué et sa célèbre soupe à l’oignon ont encore eu un franc succès. Plusieurs amis de Jean-Pierre lui avaient rendu visite pour cette soirée spéciale et sont restés assez tard, discutant autour d’un verre ou deux de Beaujolais.

Les trois soirées Beaujolais auraient pu se concurrencer, mais il semble qu’elles aient toutes attiré un public différent, pour le plus grand bonheur des organisateurs.

À LIRE AUSSI: De monde et du Beaujolais en abondance

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur