TJ Brodie et Wayne Simmonds s’entendent avec les Maple Leafs

Journée mouvementée pour l'équipe torontoise

Le défenseur TJ Brodie a signé un contrat de 4 ans avec les Maple Leafs
Partagez
Tweetez
Envoyez

En cette journée rocambolesque d’ouverture du marché des joueurs autonomes, les Maple Leafs de Toronto se sont entendus avec les vétérans TJ Brodie et Wayne Simmonds.

Les contrats

Le défenseur de 30 ans TJ Brodie a paraphé une entente d’une durée de 4 ans avec une valeur annuelle de 5 millions. 

Originaire de Scarborough, l’attaquant de 32 ans Simmonds a quant à lui signé une entente d’une saison qui lui rapportera 1.5 million $. Le joueur touchait un salaire de 5,5 millions $ la saison dernière. 

L’expérience

Brodie de son côté a été repêché par les Flames de Calgary lors de la séance de 2008 et a passé l’ensemble de sa carrière en Alberta. En 634 matchs en carrière, il a amassé 266 points, soit 48 buts et 218 passes. 

Simmonds a beaucoup d’expérience dans la LNH. Il a déjà porté les couleurs des King, Flyers, Prédateurs, Devils et plus récemment des Sabres de Buffalo. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 909 matchs dans la LNH, il montre une fiche de 251 buts, 248 mentions d’aide pour un total de 499 points. Fait notoire, il a cumulé 1123 minutes de pénalité.

Du renfort à la défense

La plus grande faiblesse des Maple Leafs la saison dernière était la brigade défensive. Kyle Dubas a remédié à un problème du côté droit avec l’addition de Brodie. Ce dernier avait bien failli être un Leaf l’été dernier lorsqu’une transaction impliquant Nazem Kadri avait été avortée. Son nom était depuis associé aux Maple Leafs. 

L’Ontarien TJ Brodie

Ajouter de la robustesse

Le directeur général Kyle Dubas avait dit plus tôt cette semaine qu’il souhaitait que son équipe devienne plus difficile à affronter et l’ajout d’un joueur robuste de la trempe de Wayne Simmonds viendra complimenter ses 3e et 4e trios. 

Plus qu’une question d’argent

Simmonds était courtisé par plusieurs équipes et a notamment accepté moins d’argent pour pouvoir venir jouer pour les Maple Leafs. «J’aurais peut-être pu avoir un peu plus ailleurs, mais c’était le scénario idéal pour ma famille et moi d’être à Toronto.» Il d’ailleurs refusé une offre plus lucrative de la part des Canadiens de Montréal.  

Wayne Simmonds alors qu’il s’alignait avec les Flyers

«Ils me voulait»

Pour TJ Brodie, un des facteurs importants dans sa décision est que les Leafs le voulaient. «Ils me voulaient et c’est près de la maison (Brodie est originaire de la région de Chatham) donc j’espère que ça va être un bon fit.» Ce dernier a grandi en idolâtrant l’équipe torontoise.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Simmonds veut gagner

«Le talent dans cette équipe est incroyable. Je pense que ce que j’amène comme joueur complimente très bien l’équipe. Je veux amener mon attitude, leadership, être une pièce du casse-tête et j’espère pouvoir amener un championnat à Toronto.»

L’excitation est palpable  

En conférence avec les médias, Simmonds semblait excité de se joindre aux Maple Leafs. «Je suis fier d’être torontois et je suis extrêmement content de me joindre aux Maple Leafs!»

«Environ 13-14 gars m’ont déjà contacté donc c’est assez incroyable. Ils sont excités que j’arrive dans l’organisation et c’est mutuel. Je ressens beaucoup d’amour présentement et c’est génial!»

Simmonds a disputé une saison avec les Devils

D’autres ajouts en vue?   

Les Maple Leafs sont toujours à la recherche de renfort et en raison du cap salarial, il est fort à parier que Kyle Dubas procédera à quelques échanges dans les prochains jours afin de libérer de la masse salariale. Les joueurs Ilya Mikheyev et Travis Dermott sont toujours sans contrats pour la saison prochaine.

Les prochains jours seront sans doute mouvementés dans les bureaux des Maple Leafs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur