Soirée de records pour les Raptors

Victoire 115-135 à Cleveland

OG Anunoby Raptors
Anunoby a enchaîné un sixième match de suite au-dessus des 20 points. Photo: Chris Young
Partagez
Tweetez
Envoyez

Difficile d’expliquer cette saison des Raptors. Avec eux, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Défaite contre des Pistons bons derniers de la ligue, puis large victoire de 50 points contre les Warriors, mais pour une fois on a été agréablement surpris. Une équipe remaniée qui a voulu prouver qu’elle avait du talent malgré l’absence des titulaires habituels (blessure pour FVV et Lowry, repos pour Siakam). Pour ces jeunes il y avait des points à gagner, c’est chose faite!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les records ont coulé à flots face aux Cavaliers. Le record de points de la franchise à la mi-temps (87 points) a été battu, grâce à un Gary Trent Jr. étincelant (record en carrière, 44 points) et sa réussite au tir impressionnante (17/19 au tir dont 7/9 à 3pts). Autre Raptor en mode record, la recrue Malachi Flynn a remplacé les absents au pied levé en inscrivant 20 points et délivrant 11 passes (records en carrière). Il est le premier joueur de première année de Toronto depuis José Calderon en 2006 à réaliser un double-double points-passes.

Pour en finir avec les records, Yuta Watanabe, avec une activité offensive que l’on aimerait revoir tous les soirs, a lui aussi battu son record en carrière (14 points). Il a en plus réussi à sortir son épingle du jeu avec un sublime tir au buzzer. On soulignera aussi les bonnes prestations de Bembry de retour de suspension et d’Anunoby. Ils ont grandement contribué à cette victoire qui sera, on l’espère, synonyme de déclic pour les Raptors.

Toujours dans la course aux barrages

Grâce à celle-ci les dinos ont pris une victoire d’avance sur Cleveland, un de leurs concurrents directs pour accrocher une place en barrages. Ils se rapprochent des Bulls qui comptent une victoire de plus.

classement raptors

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce dimanche (20h), il faudra continuer sur cette lancée face aux Knicks, avec les retours probables de Siakam et Lowry. Le Canadien Khem Birch, nouvelle recrue des Raptors, pourrait faire ses débuts. Il s’ajoutera à la rotation de la raquette.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le fil du match

Dès l’entame de match, Chris Boucher a voulu s’offrir une action d’éclat dont il a le secret et s’est jeté sur un Kevin Love malin, qui a joué la faute derrière la ligne des 3 points. S’en suit de belles actions de Malachi Flynn, changement de rythme, belles lectures de jeu, il marque et met en avant ses coéquipiers grâce à ses passes décisives. Au premier temps mort, les Raptors ont déjà le double des points de leurs adversaires (14-7). L’envie de gagner est présente chez les joueurs et se transcrit sur le terrain, contre de Boucher et Bembry, finition de Gary et même un sourire d’OG.

Bembry est le joueur de ce premier quart temps. Il collectionne les points, 9 en 7 minutes. Au deuxième temps mort, il a déjà inscrit 11 des 35 points inscrits par la franchise canadienne. Les joueurs du banc rentrent en jeu. Chacun y va de son panier, avec un magnifique tir à trois points de loin de Rodney Hood. Ce quart temps se conclut par une accélération de Bembry qui, faisant mine de vouloir faire un double pas, envoie finalement un caviar dans son dos à un Watanabe qui n’a pas tremblé derrière l’arc à moins d’une seconde de la fin. 47-26.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Gary Trent Jr. fait le spectacle

Quel autre titre pour résumer ce deuxième quart temps ? Gary Trent Jr. a tout simplement été exceptionnel et nous a ébloui de son talent. Marquant panier sur panier, rien ni personne ne pouvait l’arrêter, et ce n’est sûrement pas la défense des cavaliers qui nous dira le contraire. Contesté? Panier. Sur un pied? Panier aussi. Dans la raquette? Je vous laisse deviner. Tout avait vraiment l’air trop simple pour l’ancien pensionnaire de Duke.

En l’espace de 8 minutes, le nouveau venu de l’Oregon nous a garni de pas moins de 8 paniers (dont 4 3-pts) soit 2,5 points par minute lors de ce second quart temps. Mais avant sa montée en chaleur, c’est OG Anunoby qui s’est illustré, en s’installant tranquillement dans son coin préféré et en profitant des caviars de Flynn pour dégainer son arme secrète: son poignet. Coup sur coup, il rentre deux 3-points. Toronto creuse un peu plus l’écart avec la franchise de l’Ohio.

Ce fût un beau quart temps au niveau collectif et offensif, des passes décisives, des alley-oops, et des 3-points sur demande. Que demander de plus? Un autre trois points de Yuta? Il ne s’est pas fait attendre. Grâce à son adresse insolente (71% au tir dont 65% à 3-points), l’équipe inscrit 87 points durant la première mi-temps, record de franchise. Les Raptors sont menés par un GTJ indéfendable avec 90% au tir et 83% à 3-points. Mais aussi un OG à 15 points et un Bembry à 100% au tir (5/5) avec 11 points à la mi-temps. À noter aussi l’entrée en jeu de Freddie Gillespie, avec un bon apport et de bonnes rotations défensives, fraîchement arrivé de G-League (Memphis Hustle) pour un contrat de 10 jours.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le relâchement

Un troisième quart temps qui avait tout pour ressembler au second. Gary Trent Jr. avait immédiatement pris les choses en mains en inscrivant deux trois points d’affilés à la sortie des vestiaires et un contre pour Boucher. Mais voilà, le mauvais visage des Raptors 2021 refait son apparition. Une série de Cleveland de 13-0 qui leur permet de «revenir» à 20 points. À ce moment-là, sans se mentir, on a tous eu l’impression que les Raptors pouvaient baisser les bras et se laisser remonter.

C’était sans compter sur le numéro 8, Malachi Flynn. Il stoppe la série en marquant un 3-points du spot sur lequel on l’a vu s’entrainer à la mi-temps (45 degrés à gauche). Pour la suite, OG sert Gary Trent qui met le 100e point coté Raptors. Il avait déjà dépassé lors de son panier précédent son record en carrière qui était de 30 points. Pour finir ce quart temps, Cleveland effectue une deuxième série de 10-2. Ce qui porte le score sur ce quart temps à 13 – 29 en leur faveur.

Un dernier quart maîtrisé

Un beau mouvement de Flynn en pénétration commence en beauté ce quart temps. Il est suivi d’un dunk de Watanabe. Il est important de ne pas se relâcher de nouveau, car Cleveland avec son duo d’arrières va essayer d’exploiter les moindres occasions pour revenir au score. En effet, Garland et Sexton sont déjà à 44 points. Il ne faudrait pas leur laisser l’occasion d’en mettre d’autres.

Deux actions nous on fait des frayeurs. La première, une perte de balle de Flynn qui permet aux Cavaliers de marquer 2 points en contre-attaque. La seconde, une perte de balle de Stanley Johnson, conclue par un contre par derrière de Stanley sur Sexton. Flynn reprend le jeu en main. Il inscrit un deuxième gros trois points à 45 degrés pour conserver l’écart. Puis, un récital de passes décisives pour Gary Trent Jr. et ainsi atteindre les 11 passes décisives pour l’un et les 44 points pour l’autre. Le match était plié, les fans rassurés et l’effectif ressoudé. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’autre visage des Raptors

Cette victoire laisse présager une suite de la compétition plus intéressante encore, quand on sait la capacité qu’a ce collectif à réaliser de telles performances en étant orphelin de ces meilleurs joueurs. On ne saurait imaginer ce qu’il pourrait se passer si GTJ continue à s’imprégner de cette culture de la gagne et à se créer ses propres occasions. Si Gillespie arrive à grappiller quelques minutes supplémentaires pour soulager la raquette. Si Anunoby arrive à se montrer dangereux sur tous les flancs de manière régulière, en plus d’être un des piliers défensifs de l’équipe.

Et si pour finir, Flynn continue à orchestrer les actions offensives en faisant les bons choix pour devenir une alternative solide au duo Lowry-VanVleet. Il y a des très bonnes leçons à retenir de cette solide victoire et à appliquer aux prochains matchs si Toronto veut pouvoir accrocher les play-in de la conférence Est.

Article rédigé par Johan Pimpao.

Les chiffres

Stats Raptors Cavaliers

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réactions

Nick Nurse (entraîneur-chef des Raptors).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

— Mike Laviolle (@Miky_YG) April 11, 2021

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Malachi Flynn (meneur des Raptors).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

— Mike Laviolle (@Miky_YG) April 11, 2021

Pour suivre les Raptors

Toute l’actualité des Raptors au quotidien sur Twitter et l-express.ca avec Mike Laviolle, et chez notre partenaire dinostalk.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur