Soirée Québec: Régis Labeaume n’a pas croisé Rob Ford

La ville de Québec à l'honneur à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Par les temps qui courent, il est audacieux d’inviter une ville et son maire à un événement tel que Soirée Québec, mercredi dernier au Roy Thomson Hall de Toronto: on ne sait pas qui va se présenter!

C’est ce qu’a lancé le maire de Québec à la tribune de cette 5e Soirée annuelle organisée par le Bureau du Québec à Toronto (BQT) et qui était consacré, cette année, à la Vieille Capitale.

M. Labeaume faisait allusion, pas du tout subtilement, aux multiples scandales qui ont entraîné la démission, et dans certains cas l’arrestation, d’élus municipaux à Montréal, Laval et d’autres villes du Québec.

Lors de sa visite de deux jours à Toronto, il n’a pas croisé son homologue Rob Ford, qui était à l’extérieur de la ville et qui génère, lui aussi, son lot de controverses. M. Labeaume ne s’en est pas plaint, indiquant diplomatiquement, en entrevue à L’Express, qu’il n’était pas seul à décider de ses déplacements…

Rencontres importantes

Soirée Québec – à laquelle ont participé 2000 personnes qui ont visité un salon d’entreprises québécoises et assisté à un spectacle époustouflant du jeune cirque Flip FabriQue – était la pointe la plus visible de la tournée de M. Labeaume, qui a rencontré aussi des gens d’affaires «importants».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Qui, au juste? «Ils sont trop importants pour le révéler», a laissé échapper le maire de Québec, qui, comme on le sait, mène la cabale pour faire revenir dans sa ville une franchise de la Ligue Nationale de Hockey.

Régis Labeaume a aussi souligné que cette visite à Toronto lui faisait réaliser qu’on a «un peu négligé le 4e plus gros marché en Amérique du Nord, pourtant juste à côté, alors qu’on allait en missions promotionnelles en Europe et aux États-Unis». «Le potentiel est encore énorme pour Québec à Toronto», dit-il.

Le maire adjoint de Toronto, Doug Holyday, était aux côtés du maire Labeaume et du chef du BQT, Paul-Arthur Huot, pour accueillir 2000 Torontois à Soirée Québec.

«Je profite de l’occasion pour souligner les 400 ans de présence française en Ontario et pour souhaiter une bonne fête nationale à tous les Québécois à Toronto», a fait savoir le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, Alexandre Cloutier, qui n’a cependant pas pu venir à Toronto pour cette célébration, en avance, de la «Fête nationale» des Québécois (24 juin), l’ancienne St-Jean-Baptiste, fête des Canadiens-Français.

Ville dynamique

M. Huot a vanté la magnifique région de Québec à l’honneur cette année. «En plus d’être l’une des destinations culturelles et touristiques les plus réputées en Amérique du Nord, Québec est aussi un vibrant centre névralgique dont l’économie florissante depuis une décennie fait l’envie de plusieurs régions du Canada», a-t-il rappelé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce que démontrait au Roy Thomson Hall la vingtaine de kiosques de créateurs de mode, photographe haut de gamme, distributeurs de fine gastronomie, voyagistes et autres innovateurs de Québec.

Plus de 40 artisans, organismes et représentants d’entreprises faisaient partie de la délégation dirigée par M. Labeaume.

Le volet culturel présentait, en grande première ontarienne, le spectacle Attrape-moi du cirque Flip FabriQue, dont les artistes ont été formés à l’École de cirque de Québec.

Sous la direction de Bruno Gagnon, les six membres de la troupe ont démontré une dextérité et une agilité sans pareil, faisant rebondir et tournoyer balles, cerceaux, chaises de jardin et même une guitare, avant de stupéfier l’auditoire avec un numéro de trampoline périlleux, mais qui restait parfaitement fluide.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur