Snakes & Lattes: 1500 jeux de société… avec un café svp

Partagez
Tweetez
Envoyez

Une semaine après son ouverture, le nouveau café-jeux de société Snakes & Latte, rue Bloor à l’ouest de Bathurst ne désemplit pas. Premier du genre à Toronto, le concept a déjà fait ses preuves sous d’autres cieux même si la mode semble passablement retombée depuis quelques années. Près de 1500 jeux sont proposés aux passionnés qui viennent passer là un bon moment entre amis, loin du stress du bureau.

Le Snakes & Lattes, dont le nom est un jeu de mots avec le fameux jeu de société Snakes & Ladders (Serpents et échelles, qu’on appelle aussi en France le Jeu de l’oie), a ouvert ses portes le 31 août et surfe depuis sur une vague de popularité grandissante.

Si Benoit Castanié (consultant en logistique) et Aurélia Peynet (ex-professeur à l’Alliance française de Toronto) espéraient obtenir les faveurs des amateurs de jeux de société, ils ne pensaient pas que leur café serait littéralement pris d’assaut.

Dimanche dernier, il fallait attendre quelques minutes pour avoir une table et les jeunes entrepreneurs doivent même parfois refuser des clients, un comble pour un café qui a ouvert voilà une semaine.  «On pensait avoir le temps de s’habituer, à la caisse, à la cuisine, à la machine à café… mais là c’est un gros boum de stress», affirme Aurélia.

L’idée, ils l’ont eu voilà deux ans, lorsque, dans un magasin, ils se sont rappelés les bons moments qu’ils avaient passés en salle de jeux de société. Le concept du café-jeux existait et après s’être renseignés, ils ont commencé à accumuler des jeux, acheter dans des enseignes spécialisées, mais aussi en ratissant les Value village du grand Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au Canada depuis quatre ans, le couple s’est rendu en France, à Paris, au café Oyo, qui proposait exactement ce style d’ambiance. «Ils avaient 150 jeux. On s’est dit, c’est exactement ça qu’on veut faire», explique Aurélia.

Tous leurs amis étaient derrière eux et trouvaient également que le concept pouvait réussir à s’implanter à Toronto.

Le quartier de l’Annex correspond, en plus, très bien à la clientèle visée: dynamique, cultivée et assez à contre-courant pour redécouvrir les joies d’une bonne partie de jeux de société entre amis.

La mayonnaise a pris, le groupe Facebook du café s’agrandit de jour en jour et les médias se sont intéressés de près à ce nouveau concept. Facilité d’angle ou véritable choc culturel, ils ont tous souligné, voir vraiment insisté sur le fait que le WIFI n’était pas gratuit.

Mais bon, l’objectif premier du Snakes & Lattes n’est pas de voir des clients cachés derrière leur écran.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les deux fois où je suis allé passer du temps dans ce café, personne n’a eu l’idée de s’asseoir en face de son ordinateur. Ici tout le monde joue, vu que c’est le principe!

Pour ce qui est des jeux, tester les 1500 sera difficile en une seule après-midi, mais pour 5 dollars par personne, vous pourrez tester un bon nombre d’entre eux.

«C’est marrant, on connaît tous les mêmes jeux, s’amuse Aurélia quand on lui demande s’ils ont une version du Time’s Up (jeu où il faut faire deviner des noms de personnages à ses coéquipiers, en donnant une définition, puis un seul mot, puis en mimant), on (les français) est habitués à jouer aux mêmes jeux, alors qu’ici ils ont des grands classiques qu’on connaît pas».

Plein à craquer le dimanche après-midi, le café est un peu plus calme mercredi lorsqu’on y retourne pour réaliser l’entrevue.

Entre Aurélia et Benoit, les propriétaires, deux serveurs très avenants (Joseph et Giordano) et Sarah, l’experte des jeux, le client obtient forcément ce qu’il veut, que ce soit à manger, à boire ou à jouer!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur