Seul à Toronto pour Noël? Participez au «Réveillon des orphelins»!

Organisé par French Fridays ce mardi 24 décembre

Réveillon des orphelins 2018 au restaurant Korean Village. Photo: Facebook.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Si vous ne connaissez personne ou que vos proches ne peuvent pas être présents à vos côtés à Noël, voici une solution: le traditionnel Réveillon des orphelins organisé par le Toronto French Fridays.

Cette année comme l’an dernier, rendez-vous au restaurant Korean Village (628 rue Bloor Ouest), ce mardi 24 décembre à 19h30. Pour participer à cette soirée destinée aux francophones et francophiles, n’oubliez pas de vous inscrire à l’événement sur eventbrite.

Zefred, organisateur des Toronto French Fridays.

Père Noël mystère

Les French Fridays, «c’est pour passer une soirée en français et découvrir un nouveau restaurant tous les mois, élargir son réseau, rencontrer des francophones… et on a des francophiles aussi qui veulent pratiquer leur français», explique Frédéric Ansaldo, alias Zefred, le fondateur du Réveillon.

Zefred et sa copine ne connaissaient personne pour leur premier Noël à Toronto il y a une dizaine d’années.

«On s’est dit qu’il y a plein de gens qui doivent être comme nous quand on est arrivés la première année, qui ne connaissent personne, qui n’ont personne pour le réveillon. Alors, on s’est dit pourquoi est-ce qu’on n’organiserait pas un truc pour tous ces gens-là.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Comme ça s’est bien passé et que les gens étaient super contents, les autres années on s’est dit qu’on allait faire pareil.»

 

French Friday au restaurant à Sushi Kuni Shushi Ya (Baldwin).

La soirée se passe comme tous les French Fridays. Comme il s’agit du réveillon de Noël, un Secret Santa est organisé: «On demande à tout le monde d’apporter un petit cadeau entre 5 et 10 $».

Pique-nique du 14 juillet

C’est aussi l’équipe de French Fridays qui organise un pique-nique géant le 14 juillet, pour la fête nationale des Français, en partenariat avec Torontois.com.

«Depuis 8 ans, on fait ça au bord du lac Ontario, en face de High Park. Les gens apportent ce qu’ils veulent, ils s’installent sur l’herbe… et on est souvent entre 300 et 600 personnes.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Pique-nique du 14 juillet du Toronto French Fridays et de Torontois.com. Photo: Facebook.

De belles rencontres

La plupart des personnes venant aux événements du French Fridays ont entre 35 et 50 ans, explique Zefred.

«On a des jeunes qui viennent aussi, surtout pour le Réveillon des orphelins, car ils viennent juste de débarquer avec un PVT et ne connaissent personne.»

Ces événements contribuent ainsi à renforcer les liens entre les francophones et francophiles à Toronto, que ce soient des liens professionnels ou amicaux.

«Déjà j’ai au moins 3 ou 4 bons amis que je connais depuis quasiment le début, que je vois toujours», affirme Zefred. «Il y en a qui me disent que c’est grâce à moi qu’ils ont rencontré plein de monde.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur