Se refaire une beauté cet hiver à Toronto


25 février 2014 à 10h28

Fatigués par cette météo impossible? Besoin de douceur et de faire peau neuve? Toronto propose des retraites bien-être cet hiver à l’abri de la glace et du vent. Au cœur de notre mégalopole de tours et de béton se cachent des havres de repos aux eaux thermales chaudes, aux accents exotiques et aux soins étonnants. En voici quelques-uns, propriétés des meilleurs hôtels de luxe de la ville.

Luxe et évasion

Au cœur du quartier des affaires, les deux nouveaux hôtels de luxe, le Trump Tower et le Shangri-La renferment en leur sein des spa entièrement tournés vers le bien-être des visiteurs.

Dans un écrin de bois et de marbre aux couleurs chaudes et aux touches orientales, le spa Mirajahammam (Shangri-La) offre une échappée dans un monde de traditions moyen orientales anciennes.

On vient ici pour se purifier l’âme et le corps. Dans un hammam, exsudation et exfoliation au savon noir et au gant de crin débarrassent des impuretés et relaxent l’esprit et la chair. Un massage aux huiles essentielles débarrasse les muscles de leur stress, et la dégustation d’un thé à la menthe et d’une pâtisserie orientale dans une salle drapée de tentures rouge, éclairée de petites bougies, achève de délasser et de faire oublier les températures glaciales du dehors.

Clientèle affairée

Plus urbain et épuré, le spa Quartz Cristal (Trump Tower) répond aux exigences d’une clientèle mixte tendance et affairée.

Dans un décor domino blanc et noir, on vient ici pour le nec plus ultra des soins. Les messieurs patienteront dans un salon avec télévision écran plat, presse, cheminée et boissons.

Les dames préfèreront peut-être s’abandonner au plaisir du sauna ou des douches chaudes dans lesquelles on peut régler musique et lumière. Les soins du visage sont personnalisés et prodigués avec des produits méticuleusement sélectionnés, à base de minéraux répondant à chaque besoin des différents types de peaux.

Le massage au bambou reste un soin signature et se révèle être une véritable source de détente et de ré-énergie.

Intimité

Plus intimes, davantage personnalisé peut-être aussi, les spas du Ritz et du Cosmopolitan promettent également des parenthèses de repos et de bien-être.

À l’image de l’hôtel et de ses chambres ; le spa My Blend du Ritz accueille ses clients dans un espace lumineux et chaleureux, aux dimensions raisonnables et agréables.

On vient ici pour retrouver la quintessence du service qui donne ses lettres de noblesse au Ritz Carlton. Chaque client est traité avec un soin tout particulier et le soin est adapté à ses besoins bien spécifiques.

Les massages y sont divins et les produits My Blend et Clarins utilisés pour le visage d’une grande qualité. Si vous optez pour un soin du visage, le diagnostic et le soin utilisant des techniques manuelles spécifiques à chaque zone de la peau vous rendront un épiderme hydraté, régénéré et purifié. Vous passerez en prime un moment de détente divin.

Esprit zen

À l’hôtel Cosmopolitain, le spa Shizen, dans un esprit plus zen, tout en bougie et bois, offre un espace détente calme et feutré à l’abri de l’agitation urbaine.

On s’y délasse autour d’un thé, dans un bain chaud ou entre les mains expertes de thérapeutes dûment formés pour vous débarrasser de tout stress.

Ce spa se distingue entre autre par son soin du visage révolutionnaire utilisant une combinaison de d’oxygène pressurisé, d’acide hyaluronique, de sérums et de vitamines qui contribuent à la régénérescence de la peau. Un soin visage très prisé par des stars telles que Gwyneth Paltrow ou Madonna.

Encore à vous demander comment supporter ce froid plus longtemps? Optez plutôt pour une de ces quatre adresses et oubliez-le. Pour un temps.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

ARTmonie contre les stéréotypes de genre

Viamonde
Des élèves des écoles Micheline-Saint-Cyr, de Toronto, et De-Lamothe-Cadillac, de Windsor, ont remporté le concours ARTmonie dans les écoles du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 17h00

Université et commissariat: il faut une protection constitutionnelle

Le temps est venu d’enchâsser dans la Constitution du Canada des droits linguistiques pour la population de l’Ontario.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 15h00

Immersion dans l’Université de Toronto, dans le top 25 mondial

U of T
Plus grande université du Canada, l'Université de Toronto est une institution de prestige reconnue dans le monde entier.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur