Rouge comme le cœur: Louise Pitre revient sur scène à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

La célèbre comédienne et chanteuse Louise Pitre sera bientôt sur les planches torontoises avec un spectacle intitulé La vie en rouge. Elle y mêle chansons en anglais et en français avec une préférence pour les auteurs classiques tels que Vigneault, Brel, Piaf, Bécaud… Très fière de pouvoir autant chanter en français,
Louise Pitre a bien voulu nous en dire un peu plus sur ce spectacle du 1er juin prochain.

Depuis plusieurs années, Louise Pitre consacre essentiellement sa carrière à la chanson. Elle a tout de même fait plusieurs apparitions remarquées dans le monde du théâtre (Love, Loss and What I Wore) et tente de concilier ses nombreux emplois du temps. Reste que ce qu’elle préfère en ce moment, c’est chanter!

«Ça fait quelques temps que je chante beaucoup et, dans mes spectacles, je mets de plus en plus de chansons en français. En fait les anglophones adorent les chansons en français. Ce que je fais, c’est que j’explique avant la chanson de quoi elle parle, en faisant des gestes, comme ça quand je chante je refais les gestes et le public se
souvient de quoi ça parle.»

Louise Pitre s’est déjà attaqué aux grands noms de la chanson, que ce soit celle de Broadway, de Québec, ou de France. Mais là, elle a fabriqué un spectacle qui lui ressemble, en gardant uniquement les textes qui la touchaient le plus.

«Au début on avait appelé ça La vie en rose. On jouait, on rajoutait des chansons, on en enlevait. Finalement c’est devenu La vie en rouge parce que je chante beaucoup du ventre. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle chante du ventre, du cœur, les émotions extrêmes liées à l’amour et hoisit des chansons qui défendent cette idée : La Vie En Rose, Ne me quitte pas, “The Man That Got Away, Hymne A L’amour, and Thank You For The Music/A La Guerre Comme A La Guerre.

« À la fin on veut juste parler d’amour. Aimer et être aimé. Quand on nous quitte, notre cœur est en flamme, rouge. »

Pour satisfaire tout son public, elle chante donc dans les deux langues, mais il semblerait que ce ne soit pas la seule raison. « Chanter en français, ça vient de plus loin, d’un plus creux. Ça me fait penser à la première fois où je suis retourné au Québec. C’est mon propre cadeau et aussi à ma mère. Elle me demande tout le temps « Et la chantes-tu en français? », je peux rarement lui dire oui, mais là je peux! »

Après un an et demi de tournée, Louise Pitre connaît bien son spectacle, et profitera de celui de Toronto pour enregistrer un album live. Si elle n’oublie pas le théâtre et tente de conserver différentes cordes à son arc, l’ex Fantine des Misérables vit littéralement sur scène. « Je n’ai pas de rôle, pas de costumes, je peux chanter et dire ce que je veux. C’est le vrai moi. Je veux que les gens me connaissent mieux à 22h qu’à 20h.

Vous aurez donc le temps d’une vingtaine de chansons pour apprendre à connaître le cœur de Louise Pitre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La vie en rouge
Mercredi 1er juin à 20h, à la salle Jane Mallett du St Lawrence Centre for the Arts, 27 est rue Front.
Billets 60$-75$
416.366.7723 ou 1.800.708.6754
On peut réserver en ligne à
www.stlc.com

D’autres information à
www.louisepitre.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur