Raptors: deux meneurs de jeu sélectionnés au repêchage

Repêchage de la NBA 2020

Adam Silver Raptors
Adam Silver annonçant le choix 29 des Raptors de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Ce mercredi 18 novembre avait lieu le repêchage de la NBA, l’occasion pour les franchises de récupérer les meilleurs jeunes joueurs issus du système universitaire américain (NCAA) ou provenant des championnats étrangers. Les Raptors de Toronto disposaient des choix 29 et 59.

Malachi Flynn, des airs de VanVleet et Lowry

Pour la première fois depuis 2017 et la sélection d’OG Anunoby (27e choix), les Torontois choisissaient au premier tour (dans les 30 premiers choix). Ils ont décidé de jeter leur dévolu sur Malachi Flynn. Meneur de jeu de petite taille (1m85) âgé de 22 ans, Flynn est issu de l’université d’État de San Diego, la même qu’un certain Kawhi Leonard. Avec les Aztecs en 2019-20, il a été élu joueur et défenseur de l’année de sa conférence. Il affichait des moyennes de 17,6 points et 5,1 passes par match.

«J’aime beaucoup, je suis fan de Malachi», nous a confié Charles Dubé-Brais entraîneur québécois passé par les 905, l’équipe de développement des Raptors. «C’est un joueur dans le moule Raptors. Les comparaisons sont assez évidentes avec Fred VanVleet et Kyle Lowry. Je pense que c’est un joueur qui a les qualités que les Raptors recherchent. Il a l’ADN Raptors. C’est un joueur qui joue dur. Il est intelligent, bon défenseur. Il a un jeu offensif assez poli: il peut passer le ballon, finir près du panier, lancer de loin. L’ensemble de ses qualités font que je pense qu’il va bien s’insérer dans ce que les Raptors font.»

«Après, c’est un 29e choix. Il ne faut pas s’attendre, parce qu’il a toutes ces qualités-là, à ce qu’il soit un joueur majeur immédiatement. Bien entendu. Mais si on regarde chez les Raptors, Kyle Lowry a 34, bientôt 35 ans, Fred VanVleet est agent libre, on espère qu’il restera. Mais, d’une manière ou d’une autre, il faut prévoir ce que seront les Raptors dans quatre, cinq ans. Je pense qu’un joueur comme Malachi Flynn peut s’insérer là-dedans et être justement un joueur bon pour les Raptors sur le périmètre.»

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

«Les chances de succès de Flynn sont plus grandes avec les Raptors»

Pour le technicien le joueur va aussi bénéficier de l’environnement de la franchise canadienne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Son profil est bon pour Toronto. Et je pense que pour lui c’est bien d’être tombé à Toronto aussi. Dans une autre équipe, avec un rôle différent vu qu’il n’est pas très grand (ça aurait pu être plus compliqué). Je pense que ses chances de succès sont plus grandes à Toronto qu’elles l’auraient été ailleurs. C’est un peu comme ça avait été le cas avec Fred (VanVleet). Le fait qu’il soit arrivé dans une équipe qui savait bien le développer, c’était un mariage assez parfait, il y a quatre ans quand c’est arrivé. Je pense que ça peut être le cas pour Malachi aussi.»

Un pari en 59e position

Avec le choix 59, l’avant-dernier de ce repêchage, les Raptors ont ensuite sélectionné un autre meneur de jeu, plus athlétique (1m96) en la personne de Jalen Harris. Ce dernier est passé par Louisiana Tech et Nevada avec qui il tournait à 21,7 points par match l’année dernière.

«Quand on repêche en fin deuxième ronde, on prend une chance sur un joueur. Il ne faut pas se mentir, la grande majorité des 59e choix au repêchage, ne deviennent pas des joueurs NBA. Mais il y a des exceptions, donc tu espères être l’équipe qui va trouver le genre de perle rare qui sera l’exception à la règle justement. L’année dernière c’était Dewan Hernandez, cette année c’est Jalen. Avec ce joueur il y a une possibilité qu’il soit plus fort que ce que son rang au repêchage pourrait laisser croire, car il est talentueux, il est athlétique.»

«À ce rang-là, tu essaies de prendre un joueur que tu vas insérer dans ton système de développement avec l’équipe de G-League les 905. Tu vas te dire « OK, on va mettre une pièce sur lui pour que dans deux, trois ans, il soit ce joueur pour qui tout le monde dit qu’il aurait dû être sélectionné plus haut ». C’est la même chose avec les joueurs non repêchés. Au final, entre le 59e et les non repêchés il n’y a que deux rangs d’écart. Ça a été le cas pour VanVleet, pour Chris Boucher, pour Terence Davis, en espérant que Jalen soit celui-là.»

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Un Québécois non repêché chez les 905?

Autre jeune joueur qui pourrait faire parler de lui dans les jours à venir en intégrant la NBA sans être repêché, Karim Mané, jeune Québécois d’origine sénégalaise a toutes ses chances d’intégrer une franchise NBA selon Dubé-Brais. Il entrerait ainsi dans l’histoire en étant le premier Canadien à jouer en NBA, sans passer par le système universitaire américain, mais en arrivant directement de son collège au Canada (Lanier).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je pense qu’il va être récupéré par quelqu’un. Après par qui? Je pense que beaucoup d’équipes l’aiment. Après, la question quand tu récupères ces joueurs-là, c’est qui tu aimes le plus? Je ne sais pas si l’état-major des Raptors va jeter son dévolu sur lui ou quelqu’un d’autre. Il y a de l’intérêt pour lui au sein de la NBA. Je n’ai pas vraiment d’inquiétude sur le fait qu’il va se retrouver dans le système de quelqu’un. Je serais content pour nous et pour lui que ce soit à Toronto.»

«Karim est un joueur qui à ce niveau-là. Il bénéficierait beaucoup du coaching d’une équipe sérieuse avec un bon système de développement de joueur. J’ai hâte de voir où il va atterrir. Je lui souhaite que ce soit à Toronto, mais ça pourrait être n’importe où. J’espère que dans deux, trois ans on pourra parler de lui comme d’une nouvelle histoire à succès comme celle de Luguentz (Dort à Oklahoma City).»

À noter que, cette année, aucun Canadien n’a été choisi au repêchage, après un record de six sélections en 2019.

Toute l’actualité des Raptors sur l-express.ca.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur