Qui fête la St-Jean?

Partagez
Tweetez
Envoyez

À Toronto et Hamilton, les grandes fêtes estivales francophones ne coïncident plus avec la Saint-Jean-Baptiste, fête des Canadiens-Français, comme c’est encore le cas dans les régions de York et Durham.

Aurora

L’Association des francophones de la région de York organise le mercredi 24 juin à 19h une fête au centre culturel d’Aurora, sur le thème du 400e anniversaire de la présence française en Ontario, avec le groupe québécois de musique traditionnelle Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs.

Des ateliers et des animations commencent à 16h au 22 rue Church à Aurora.

La francophonie est en pleine expansion dans la région de York, où l’on trouve deux écoles secondaires et plusieurs écoles élémentaires. L’AFRY est logée à l’école secondaire catholique Renaissance. C’est la première fois qu’elle organise une fête de la St-Jean et la première fois qu’elle collabore avec le centre culturel d’Aurora, dont la salle de concert peut accueillir 150 personnes.

«Et nous tenions beaucoup à lier cette fête des francophones au 400e», indique Marie Martel, chargée de projets à l’AFRY. Plus tôt cette année, elle a organisé une seconde foire annuelle qui a connu un vif succès.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Oshawa

À Oshawa, les vendredi 26 et samedi 27 juin de 11h à 17h, des membres du Conseil des organismes francophones de la région de Durham montent un pavillon canadien-français à la salle paroissiale L’Assomption de Notre-Dame, 384 rue Hillside. Artistes et artisans de la communauté s’y donnent rendez-vous.

Le samedi soir (19h) au même endroit, les festivités se termineront en grand par un concert de Jean-Marc Lalonde et de son groupe Hey, Wow, «coup de foudre» de Réseau Ontario lors de la dernière foire Contact Ontarois.

Le pavillon canadien-français fait partie de la Fiesta multiculturelle organisée à travers la ville, pour laquelle on peut se procurer un passeport pour 10$, explique la directrice générale du COFRD, Élaine Legault. La Fiesta, qui dure toute la semaine, débute par un défilé des participants le 21 juin auquel prend part le pavillon canadien-français.

Toronto

Depuis l’an dernier, la Franco-Fête de Toronto a lieu en juillet, cette année du 10 au 24 au Yonge Dundas Square.

La programmation exceptionnelle comprend le Louisianais Zachary Richard, les Québécois Kevin Parent et Ariane Moffatt, les Acadiens Lisa Leblanc et Radio Radio, les Franco-Ontariens Stef Paquette et Mélanie Brûlé, et une foule d’autres artistes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le 24 juin à Toronto, cependant, Bernard Dionne et son quatuor Welcome Soleil font un party de la St-Jean à 20h à la taverne Eton House, 710 avenue Danforth (200 places). C’est aussi, en quelque sorte, le party de retraite de Bernard Dionne, enseignant très apprécié de tous au Conseil scolaire Viamonde.

Le même soir, au théâtre de l’Alliance française de Toronto, le festival gai Franco-Fierté (18 au 28 juin) présente la «bitch québécoise» Mado Lamotte. «Drag queen extraordinaire, reine du kitsch, artiste de cabaret, auteure, comédienne, chanteuse et propriétaire du célèbre Cabaret Mado à Montréal, cette diva a plus d’un cil à ses faux cils», lit-on dans le site de Franco Queer.

Sur la même scène, on retrouvera la chanteuse et musicienne franco-ontarienne Tricia Foster.

Le Bureau du Québec à Toronto n’organise plus de soirée grandiose à l’occasion de la «Fête nationale», mais une réception (sur invitation) est prévue cette semaine.

Mardi 23 juin prochain, les diplômés des universités québécoises à Toronto se rassemblent pour un cocktail de la St-Jean sur la terrasse du Spoke Club, au 600 rue King ouest.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Par ailleurs, le jeudi 25 juin, une fête traditionnelle bretonne, un BalFolkFestNoz, est organisée pour la quatrième fois à Toronto par des passionnés de cette musique au Swansea Town Hall (métro Runnymede). Ça n’a pas rapport avec la St-Jean, mais c’est sympathique et digne de mention.

Hamilton

À Hamilton, la FrancoFEST annuelle est plus ambitieuse que jamais, avec trois jours de concerts et d’animations, les 3, 4 et 5 juillet au parc Gage, avenue Gage sud et Main est.

Organisé par le Centre français Hamilton, l’événement est placé sous le thème du cirque «vintage» et ses arts vivants: jongleurs de lumières, diseurs de bonne aventure, crieur public, ménestrel…

Sur scène, on retrouvera Mélanie Brûlée, le groupe rockabilly Cherry Chérie, le chansonnier Louis-Jean Cormier, la chanteuse et guitariste Cécile Doo Kingué, le duo hip hop acadien Radio Radio, les Franco-Ontariens Swing et Big Balade, la musique du monde de Saltarello, la pop électrique punk et/ou reggae de MHS, FAV, Monogrenade, Raffy…

La FrancoFEST de Hamilton proposera aussi un espace interactif qui inclura des artistes tels que l’Escadron volant de la compagnie BoucharDanse, le chansonnier et conteur bilingue Mike Ford, le groupe Turkey Rhubarb et leurs chansons folks traditionnelles, le cirque aérien du Hamilton Aerial Group et les échassiers de la Ottawa Stilt Union.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

* * *

Consultez le Calendrier culturel (à gauche de votre écran) pour connaître les détails de ces activités en cliquant sur chaque date.

* * *

À LIRE AUSSI DANS L’EXPRESS:
Les LGBTQIA francophones célèbrent leur «double fierté»
Franco-Fête de Toronto: la programmation complète

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur