Presqu’un an sans Comité français à la Ville

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dissous, comme tous les autres comités, en raison des élections municipales du 27 octobre dernier, le Comité français de la Ville de Toronto n’existe encore que sur papier.

Cet hiver, le Comité français a été reconfirmé par les élus municipaux et sa co-présidence a été confiée à l’ancien maire adjoint Norm Kelly. Des organismes francophones de Toronto ont été sollicités pour y proposer six membres, mais ceux-ci ne sont pas encore formellement identifiés et le Comité n’a pas encore tenu sa réunion inaugurale.

Ce comité consultatif, qui sert de liaison entre la Ville et sa communauté francophone, est censé siéger au moins deux fois par année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon nos sources, c’est en septembre que le Conseil municipal approuverait les six nominations que lui soumettra son Comité de gestion. Il s’agirait presque des mêmes que l’an dernier: Gilles Marchildon (de l’ACFO Toronto), Guy Mignault (Théâtre français de Toronto), Lise Marie Baudry (Centre francophone de Toronto), Isabelle Girard (Centres d’accueil Héritage), Léonie Tchatat (La Passerelle I.D.É.). Le Club canadien de Toronto, qui était représenté par Yannick Rose, enverrait cette fois Diane Chaperon-Lor.

Le Comité français existe depuis une trentaine d’années, mais il avait été aboli sous Rob Ford, comme d’autres comités consultatifs. Il avait été reconstitué (suite notamment à des démarches de l’ACFO-Toronto) quand le Conseil municipal avait destitué le maire de la plupart de ses pouvoirs.

* * *
À LIRE AUSSI DANS L’EXPRESS:
22 juillet 2014: Deuxième et dernière réunion du Comité francophone de la Ville
27 mai 2014: Comité francophone de la Ville de Toronto: c’est (re)parti!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur