Police: le chef adjoint Peter Sloly démissionne

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le chef adjoint de la police de Toronto, Peter Sloly, qui a aussi été candidat à la succession de Bill Blair, démissionne au terme d’une carrière de plus de 25 ans, rapporte Radio-Canada mercredi.

Peter Sloly était parti en vacances pour une durée indéterminée le mois dernier, après avoir déclaré, dans un formum spécialisé, que le budget de la police devait être mieux contrôlé.

Il avait notamment laissé entendre que le corps policier de la métropole comptait «des centaines» d’agents de trop et pourrait économiser «des dizaines de millions de dollars», ce qui avait semé la controverse. Le budget annuel de la police de Toronto atteint 1 milliard $, soit environ 10% des dépenses totales de la ville.

Le président du syndicat des policiers de Toronto, Mike McCormack, avait accusé M. Sloly de tenir des propos «incendiaires» pour servir ses propres intérêts.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un communiqué de la Commission des services de police de Toronto indique que Peter Sloly a décidé «de passer à autre chose afin d’explorer de nouvelles opportunités de carrière».

L’an dernier, la Commission avait préféré embaucher Mark Saunders plutôt que Peter Sloly pour succéder à Bill Blair, qui a fait le saut en politique fédérale et qui vient d’être chargé du dossier de la décriminalisation de la marijuana.

La polémique déclenchée par le chef adjoint était une tuile de plus à s’abattre sur la police de Toronto en ce début d’année, après:
– le verdict de culpabilité de tentative de meurtre contre le constable James Forcillo, qui avait abattu le jeune Sammy Yatim dans un streetcar en 2013;
– l’accusation de parjure contre deux policiers qui auraient placé de la drogue dans le véhicule d’un suspect pour l’arrêter;
– et récemment le suicide d’un jeune policier.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur