Pas de semaine sans activités culturelles à l’AFT

Partagez
Tweetez
Envoyez

Déjà reconnue pour une programmation d’activités de haut niveau dans sa petite galerie Pierre Léon, l’Alliance française de Toronto offre désormais chaque semaine dans son nouveau théâtre de 150 places une série de conférences, cinéma, théâtre, concerts qui en fait la première destination culturelle des francophones et francophiles de Toronto.

C’est donc deux fois plutôt qu’une, la semaine dernière, que le directeur Thierry Lasserre a officiellement lancé la programmation 2014-2015 de l’AFT, mardi devant ses partenaires institutionnels, dont BMO, et jeudi pour le grand public.

Il a tenu cette année à présenter la nouvelle saison culturelle en même temps que la rentrée pédagogique, entre autres au moyen d’une brochure bilingue de 108 pages et d’un site internet retravaillé (www.alliance-francaise.ca). Car l’AFT est à l’origine et encore aujourd’hui une école de français langue seconde, qui profite de huit nouvelles salles de classe dans le développement récent du 24 Spadina Rd., dans l’Annex.

Présente à Toronto depuis 112 ans, l’AFT embauche 105 enseignants et accueille 6500 étudiants, adultes pour la plupart, dans ses cinq campus de Spadina, North York, Markham, Mississauga et Oakville. «Notre plus jeune étudiant a 9 mois et le plus vieux 85 ans», se réjouit M. Lasserre, en poste depuis un an.

La programmation culturelle fait d’ailleurs une bonne place aux enfants, avec des activités (souvent précédées de «goûters costumés») comme le théâtre de masques de la compagnie Faustwork ce samedi, un atelier avec un passionné des mathématiques le 16 novembre, un concert classique commenté le 29 novembre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une série de «cafés scientifiques» et de conférences, au théâtre ou dans la galerie, aborderont les enjeux les plus divers. Ce mercredi, on discutera des télécommunications modernes; le 15 octobre, avec la Société d’Histoire, on parlera de nos Premières Nations;  le 5 novembre, il sera question de «bio remédiation», une technologie pour dépolluer certains habitats.

Jules Verne, ne l’oublions pas, compte parmi les fondateurs de l’Alliance française, une institution qui rayonne aujourd’hui dans une centaine de pays.

Le nouveau théâtre de l’AFT devient de facto une nouvelle salle de cinéma et une nouvelle salle de concert pour les francophones et francophiles.

Mads Mikkelsen (Hannibal à la télé), un acteur multilingue, est la vedette ce jeudi du drame historique Michael Kohlhaas. On attend impatiemment aussi le 16 octobre la comédie Jean-Philippe, avec Fabrice Lucini dans le rôle d’un fan fini de Johnny Hallyday, qui joue son propre personnage dans ce film.

Mentionnons que dans le cadre d’une série d’hommages aux héros et aux victimes des deux grandes guerres mondiales, on présentera deux documentaires de l’ONF réalisé par Claude Guilmain, Entre les lignes (la correspondance de soldats de 1914-18) et Je Me Souviens (le 100e anniversaire du 22e Régiment).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parlant de Claude Guilmain, son théâtre de création La Tangente présente Dans les mots de Camille ce vendredi 3 octobre à l’AFT, une étude de la correspondance de Camille Claudel. On retrouvera sur scène Bernard Meney et Louise Naubert.

L’AFT fait une belle place à la musique avec, dès le 9 octobre, le jazz de Daniela Nardi, et le 19, celui du Laurent Coq Trio. Pour trois soirs à la fin du mois, les 23, 24 et 25, l’AFT accueille Liz McComb, une Américaine amoureuse de Paris qu’on surnomme «la passionaria du gospel».

Ça se poursuit sur cette lancée pendant toute l’année!

«Il y a toujours une bonne raison d’apprendre le français à Toronto», souligne Thierry Lasserre, et parmi ces raisons cette centaine d’expositions, cafés scientifiques, conférences historiques, rencontres d’auteurs, cinéma, théâtre, concerts et activités pour enfant, qui mettront un nombre croissant de francophones et de francophiles torontois sur le chemin de l’AFT.

* * *
À lire aussi:
Programmation jeune public à l’Alliance française: samedi 4 octobre à 16h, ça commence bien!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur