Ottawa gagnerait à devenir bilingue, dit le commissaire Boileau

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le commissaire aux services en français de l’Ontario, Me François Boileau, estime que la politique de bilinguisme actuelle de la Ville d’Ottawa n’est pas la «panacée» et a plaidé en faveur d’«Ottawa, une ville bilingue», mardi, devant les membres de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario.

Dans le contexte de l’arrivée massive de réfugiés syriens, le commissaire Boileau croit qu’il s’agit d’une belle occasion pour manifester cette ouverture au monde entier, et envers les francophones d’Ottawa et du pays.

 «La Ville d’Ottawa pourrait envoyer un message « très inclusif » en faveur de la diversité au reste du pays et du monde entier en se déclarant ville bilingue», a fait valoir M. Boileau.

— LIRE LA SUITE DANS LE DROIT

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur