Nouvelle maison pour les Centres d’Accueil Héritage

Au parc Downsview


23 juin 2009 à 15h31

Les Centres d’Accueil Héritage (CAH) ont tenu leur Assemblée générale annuelle 2009, jeudi 19 juin. La revue de l’année s’est conclue sur une note très positive: Diane Saint-Pierre, présidente sortante des CAH, a annoncé que Tony Genco, président et chef de la direction de Downsview Park, a confirmé sa volonté d’entreprendre des négociations avec les CAH, dans le but de louer ou de vendre une partie de terrain devant servir à la construction de logements sociaux et d’un établissement de soins de longue durée spécialisés. «Mais nous ne devons pas nous asseoir sur nos lauriers, il reste encore beaucoup à faire avant le début de la construction», déclare Mme Saint-Pierre. Somme toute, une année très laborieuse au sein des CAH.

Depuis plus de quatre ans, les CAH étaient à la recherche d’un emplacement en vue de la construction d’une nouvelle maison. «Grâce aux efforts acharnés du comité de la nouvelle maison, présidé avec perseverance par Jean Roy, le travail a fini par porter fruit», annonce la présidente.

On se souviendra qu’à l’automne 2008, les membres du C.A., sensibilisés au fait qu’il n’y avait pas de soins de longue durée spécialisés en français dans la grande région de Toronto – sauf un service de base de 37 lits offert à l’établissement Bendale Acres de Scarborough, mais dont la plupart des lits sont occupés par des anglophones – ont adopté un plan d’action préparé par Mme Saint-Pierre.

Une nouvelle campagne a été lancée, visant à faire valoir aux divers intervenants gouvernementaux l’importance et le besoin pressant pour les personnes âgées francophones de recevoir des services en français.

Des rencontres ont eu lieu avec le Commissaire aux services en français, et le bureau du ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Les CAH planifient de poursuivre leur lobbying auprès d’autres instances cet automne: entre autres, ils tiendront des réunions avec l’un de leurs principaux bailleurs de fonds, les Réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS), et avec la ministre déléguée aux Affaires francophones.

Travail administratif ardu

La transition du ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) vers ses RLISS, ne s’est pas effectuée sans impact sur l’administration de l’ensemble des agences de services communautaires.

«Les CAH ont déployé de grandes énergies avec succès, et dans un temps record, pour adapter leur charte des comptes afin de satisfaire le nouveau Système de gestion d’information du gouvernement de l’Ontario pour les rapports sur les revenus et dépenses et les balances de vérification», mentionne Gérard Parent, directeur général des CAH.

Pressions économiques

Les fondations auxquelles les CAH s’adressent habituellement, n’ont pas été en mesure de répondre à leurs demandes, à cause de la situation économique difficile qui sévit. Le C.A. a donc créé un sous-comité pour examiner toutes ses activités de levées de fonds et mettre en oeuvre de nouvelles idées. «Telles que les Marlees, une dégustation de vins et fromages, un tournoi de golf, afin de recueillir plus de fonds pour continuer d’offrir la même qualité de service», dit Mme Saint-Pierre. De son côté, «l’équipe administrative a soumis aux RLISS une demande d’expansion des services de jour pour desservir adéquatement nos clients atteints de démence telle que la maladie de l’Alzheimer, et pour réduire la liste d’attente de nos clients provenant des communautés de l’ouest de la ville», ajoute M. Parent.

«Nous avons également soumis un projet en partenariat avec le Centre francophone de Toronto pour améliorer les services à domicile», ajoute-t-il.

Les CAH sont essentiellement appuyés par les RLISS, la ville de Toronto, et les Charités catholiques. L’organisme dispose d’un budget annuel de près de cinq millions $.

Recrutement des membres

Le plus grand des comités du C.A., le comité de relations avec les membres, présidé par Monique Charron, avait pour objectif d’augmenter à 400 le nombre des membres des CAH d’ici la fin de 2008. Grâce aux efforts soutenus du comité, l’objectif a été dépassé: les CAH ont maintenant 406 membres.

Le brunch des CAH, organisé annuellement par un sous-comité sous la présidence de Mme Charron et en collaboration avec les membres féminins du Club Richelieu Trillium, a remporté un franc succès.

Un don de 2000 $ a été remis aux CAH par le Club Richelieu jeudi 7 mai, lors du souper de remerciement des bénévoles. 140 bénévoles donnent au delà de 12 000 heures de leur temps annuellement, pour aider les CAH à accomplir leurs activités.

Nouveaux président et vice-président

Le C.A. est constitué de 12 personnes qui, à travers leur expertise et soutien auprès des différents comités, sont au coeur des réalisations des CAH.

Diane Saint-Pierre, vouée à l’évolution des CAH depuis trois ans à titre de présidente, se retire. Elle est remplacée par Pierre Côté, qui occupait le poste de vice-président et communications. Vincent de Grandpré lui succède comme vice-président.

Christian Paquet, avocat chez Heenan Blaikie, était le conférencier invité de l’AGA 2009. Son allocution a porté sur le thème du harcèlement, des lois protégeant contre les mauvais traitements, et les recours légaux.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Roman d’une culture générale transcendante

livre
L’action de Complot à l’Unesco, le tout dernier roman d’Alain Bernard Marchand, se déroule en grande partie à Paris, siège de l’institution onusienne du...
En lire plus...

20 février 2019 à 9h00

Traitement miracle? Posez ces deux questions

science
Une annonce pour le moins spectaculaire — un traitement pour le cancer dès 2020 — a attiré l’attention des médias il y a deux...
En lire plus...

20 février 2019 à 7h00

Bien plus qu’une école de métiers

Club canadien de Toronto
Le Collège Boréal est bien plus qu’une institution post-secondaire, près du quart de ses étudiants possédant déjà un diplôme universitaire et venant y trouver...
En lire plus...

19 février 2019 à 22h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur