L’incomparable Jessye Norman, Prix Glenn Gould

Jessye Norman


15 avril 2018 à 12h00

La légendaire soprano américaine Jessye Norman, connue pour sa voix puissante, polyvalente et ses tours de chants célèbres dans les opéras wagnériens, s’est vu remettre vendredi soir à Toronto  le prestigieux prix Glenn-Gould, doté d’une bourse de 100 000 $.

Il s’agit de la douzième remise de ce prix biennal, qui récompense des artistes vivants pour l’ensemble de leur œuvre dans une variété de disciplines et «dont le travail enrichit la condition humaine».

Viggo Mortensen président du jury

C’est un jury international de neuf membres, présidé par l’acteur et artiste danois Viggo Mortensen, et comprenant l’artiste allemand Ute Lemper, l’artiste iranien Naeemeh Naeemaei, la soprano américano-canadienne Sondra Radvanovsky, le compositeur canadien Howard Shore, et le cinéaste canadien François Girard, qui a choisi  la soprano parmi une liste impressionnante de près de 80 nominés.

«Nous étions unis dans notre admiration pour l’incomparable Jessye Norman, l’une des grandes artistes vocales de notre temps, de tous les temps», a déclaré Viggo Mortensen.

Modèle positif

Pour le directeur exécutif de la Fondation Glenn Gould, Brian Levine, «la carrière de Jessye Norman a fourni un modèle positif à d’innombrables artistes issus de milieux défavorisés et elle a surmonté la barrière raciale qui a contrecarré tant de carrières. Son triomphe est une expression du pouvoir de l’art de transcender toutes les frontières humaines.»

Quant à François Girard, metteur en scène québécois à l’opéra et au théâtre, scénariste accompli et réalisateur primé aux Oscars et aux Grammy, qui nous avait donné en 1993 le très beau long-métrage 32 films brefs sur Glenn Gould, il est important d’honorer la mémoire et le leg de Gould.

Glenn Gould n’a cessé de surprendre

François Girard (Photo:Yves Lacombe)

Il confie à L’Express: «Pour moi, c’était de renouer avec l’esprit de Gould, et d’approfondir ma compréhension de l’héritage qu’il nous a laissé. Gould n’était n’était pas seulement un grand interprète qui excellait dans son Art, mais c’est un artiste qui n’a cessé de surprendre. Il a repensé le médium, questionné comment jouer la musique, comment la présenter au public – il abordait tout, différemment, il a transgressé les règles et a fait avancer la musique.»

«Et quelle expérience formidable, que de participer à ce jury! J’ai eu des échanges et des discussions enrichissantes avec Viggo Mortensen et les autres membres, des artistes extraordinaires.»

La musique est un esperanto

Au fil de sa carrière, François Girard a développé une force musicale dans ses réalisations scéniques et cinématographiques. «La musique a toujours fait partie de ma vie», ajoute-t-il. «J’aime la musique, c’est un monde dans lequel je me retrouve parce que souvent les mots trahissent ce que l’on dit… La musique, elle, ne ment pas, elle voyage, elle n’a pas de frontières, n’a pas besoin de traduction ou de sous-titre, elle est l’esperanto de notre époque.» 

L’an dernier, c’était Philip Glass qui remportait le prix Glenn Gould. Les Robert Lepage, Leonard Cohen, Yo-Yo Ma et Oscar Peterson font également partie de la liste des anciens lauréats.

Jessye Norman devra choisir à son tour, un jeune artiste ou un ensemble, excellant dans son art, qui recevra le City of Toronto Glenn Gould Protégé Prize doté d’une bourse de 15 000 $. À suivre!

Glenn Gould au piano

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un film de Noël franco-ontarien

TV5
Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, toutes les chaînes de télévision diffusent des téléfilms de Noël. Le 18 décembre,...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 15h00

Que célèbre-t-on vraiment le 25 décembre?

On peut fort légitimement se demander ce qu'on célèbre le 25 décembre, tant l'obscurité de la nuit des temps entoure la naissance de Jésus...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 13h00

Cinq coups de cœur de notre chroniqueur

Paul-François Sylvestre
Au cours de l’année 2018, j’ai recensé environ soixante ouvrages pour L’Express. C’est maintenant le moment de vous faire part de mes coups de...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 11h00

Cadeau de Noël inespéré

Michel Peyramaure
Certains romans méritent de sortir de l’oubli et d’être réédités. L’orange de Noël, de Michel Peyramaure, figure parmi ceux-ci.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 9h00

Quiz : Daniel Poliquin

Apprenez-en plus sur Daniel Poliquin.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 7h00

Jazz manouche de Noël à Oshawa dimanche

Oshawa
Pour vous mettre dans l’ambiance de Noël, le Conseil des organismes francophones de la région de Durham a concocté un après-midi en chanson avec...
En lire plus...

15 décembre 2018 à 15h00

L’Halloween à Noël: une génération de Mummers à Terre-Neuve

Terre-Neuve
Une tradition terre-neuvienne revit depuis 30 ans à St. John’s: des groupes de joyeux lurons costumés s’invitent chez des voisins!
En lire plus...

15 décembre 2018 à 13h00

Aspirine et 7 Up, meilleurs amis du sapin de Noël?

sapin
Mieux vaut se contenter d’arroser généreusement le sapin d’eau du robinet… et rien d’autre !
En lire plus...

Manque de compréhension envers les immigrants handicapés

Fauteuil roulant
Les immigrants ayant un handicap affrontent des défis auxquels les travailleurs sociaux ne font pas assez attention.
En lire plus...

15 décembre 2018 à 9h00

Le Soleil vu d’en haut, c’est désormais possible

Une sonde spatiale européenne vient d’envoyer suffisamment de données pour qu’on puisse extrapoler une image approximative du «pôle nord» de notre étoile.
En lire plus...

15 décembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur