L’ex-maire adjoint à la tête du Comité français de Toronto?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un comité municipal recommande la nomination de l’ancien maire adjoint de Toronto, Norm Kelly, à la tête du Comité consultatif francophone de la ville.

M. Kelly parle peu français, mais aucun membre de l’actuel conseil municipal ne peut s’exprimer fonctionnellement dans la langue de Molière, exception faite du maire John Tory.

Le conseiller Kelly s’est porté volontaire, après s’être aperçu qu’aucun autre élu n’avait manifesté son intérêt.

Il a étudié le français lorsqu’il était député fédéral dans les années 1980. Il avoue qu’il a perdu presque toutes ses notions de français depuis, parce qu’il a peu d’occasions de s’en servir. En revanche, M. Kelly souligne que ses deux enfants, maintenant des adultes, ont fait leurs études en français, une réussite dont il est particulièrement fier.

Le leadership du conseiller Kelly a été remarqué au cours des deux dernières années, lorsque le conseil municipal lui a confié les rênes de la Ville après avoir dépouillé le maire Rob Ford de la plupart de ses pouvoirs.

Le Conseil municipal doit entériner le choix de M. Kelly à la présidence du Comité français lors de sa réunion du 31 mars.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le comité avait été aboli, tout comme d’autres comités-conseils, par l’ancien maire Rob Ford pour épargner de l’argent, avant d’être rétabli en 2013. Le groupe n’a toutefois pas de budget spécifique.

En plus de M. Kelly à la présidence, le Comité français doit compter six autres membres, soit des représentants du public choisis par le conseil municipal.

Les membres du comité doivent se réunir seulement deux fois par année.

Leur mandat demeure par ailleurs limité, si l’on se fie à un récent rapport du directeur municipal. Le groupe consultatif «surveillerait» les projets de l’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) et «tirerait avantage» des services offerts par l’AFMO, dont Toronto est membre, en plus «d’analyser les tendances» au sein de la communauté francophone.

* * *
À LIRE AUSSI DANS L’EXPRESS:
17 février 2015: Le Conseil municipal rétablit son Comité français
22 juillet 2014: Deuxième et dernière réunion du Comité francophone de la Ville
27 mai 2014: Comité francophone de la Ville de Toronto: c’est (re)parti!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur