Les Raptors de Toronto contrôlent le Magic d’Orlando

104-95

Comme face aux Bulls, OG Anunoby a de nouveau été auteur d'un match solide en défense. (Photo: Chris Young)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Même si le Magic d’Orlando a signé un 13-0 en quatrième quart qui lui a permis de passer devant pour la première fois du match à 4 minutes de la fin, les Raptors de Toronto ont maîtrisé la rencontre, lundi soir, et sont sortis victorieux sur le score de 104 à 95.

Nick Nurse a pu compter sur un excellent Kyle Lowry (26 points, 6 passes) et un très bon Pascal Siakam auteur de 24 points et 6 rebonds.

Si ce sont ces deux-là qui ont pris le match à leur compte en fin de partie, la performance reste collective avec une nouvelle fois une bonne prestation d’OG Anunoby (12 points, 8 rebonds, 5 interceptions et 2 contres) et Fred VanVleet (14 points, 6 passes). Sans être très prolifiques au scoring, les deux pivots Marc Gasol (10 points, 10 rebonds) et Serge Ibaka (9 points, 10 rebonds) ont eu un impact sur le match conséquent, notamment en défense.

Prochain rendez-vous pour les Raptors avec leur ancien entraîneur Dwane Casey et les Pistons de Détroit qui se déplacent à l’Aréna Scotiabank mercredi (19h30).

Le fil du match

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Toronto démarre le match tambour battant en attaque avec une bonne circulation de balle et une marque équilibrée. Le Magic peine à attaquer le cercle et s’en remet à l’adresse de loin d’Isaac auteur de 9 des 12 premiers points de son équipe (23-12). Les visiteurs manquent d’agressivité en défense et subissent un raz-de-marée. Ils comptent rapidement 14 points de retard (28-14). Cette première période reste à sens unique et dans le sillage de Siakam et ses 11 points les Raptors mènent 31-22.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Torontois poursuivent sur leur lancée en deuxième quart. Chris Boucher obtient du temps de jeu et inscrit deux lancers (36-24). Les Floridiens retrouvent ensuite leur identité défensive et ralentissent l’attaque locale. Cela leur permet de revenir en dessous des dix points (42-35) et même à -5 (42-37).

Orlando revient

Malgré leur maladresse du quart temps à 3-points, les Raptors persistent dans cet exercice sans réussite et voient Orlando revenir à deux longueurs (46-44). Kyle Lowry inscrit les cinq derniers points de son équipe pour répondre à Fournier. Toronto regagne les vestiaires avec un avantage de 5 points (51-46).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les champions en titre reviennent sur le terrain en deuxième mi-temps avec les même intentions qu’en début de match. Ils se remettent à attaquer la peinture, la balle circule bien, la défense est en place et ils passent un 11-2 (62-48).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Comme en deuxième quart, Orlando montre du répondant et parvient encore à redescendre sous la barre des 10 points d’écart sur un 3-points de Gordon (67-59). Malgré tout, Toronto semble garder le contrôle du match, Fred VanVleet fait des misères à Markelle Fultz et les Raptors gardent 11 longueurs d’avance avant l’ultime période (78-67).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Magic passe devant

Cette équipe d’Orlando n’est définitivement pas une proie facile. Dans le sillage du Français Evan Fournier et d’une bonne défense collective, les visiteurs grignotent leur retard en quatrième quart. Ils recollent à -1 à 4 minutes 30 de la fin.

C’est un nouveau match qui démarre avec le Magic qui possède le momentum. L’ancien Raptor Terrence Ross inscrit un tir primé, après une nouvelle bonne défense, pour passer devant, concluant un 13-0 (87-89).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Siakam et Lowry donnent la victoire

Il n’en fallait pas plus pour faire réagir les leaders offensifs torontois. Siakam score en sortie de temps mort. Lowry marque par deux fois, puis Siakam à nouveau et encore K-Low aux lancers. TO reprend 7 points d’avance à 1 minute 16 de la fin (100-93).

Finalement, les Torontois font ce qu’il faut pour s’éviter une défaite surprise. Ils assurent une victoire sur le score de 104-95 et portent leur bilan de début de saison à 3 victoires pour une défaite.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Retour vers le futur

A l’occasion de ce match, la franchise avait organisé une soirée rétro pour fêter ses 25 ans. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce fut une grande réussite à l’image des tenues portées par les joueurs, le parquet très réussi, ainsi que les divers animations qui ont eu lieu tout au long du match pour se rappeler la saison d’ouverture de l’équipe canadienne en 1995.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

A noter que c’est le groupe Barenaked Ladies qui a chanté les hymnes nationaux comme lors du tout premier match de l’histoire des Raptors. La scène de l’éclosion de l’œuf et la naissance du Raptor en 1995 a également été rejouée et mise à jour.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur