Les Raptors à un match du titre de champion de la NBA!

92-105

Les fans des Raptors venus en nombre à l'Aréna Oracle d'Oakland, célèbrent la victoire.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Ils l’ont fait! Cette fois face à une équipe des Warriors de Golden State au complet (hormis Kevin Durant), les Raptors de Toronto se sont emparés du match 4 à l’Aréna Oracle (92-105). Ils prennent un avantage de 3-1 dans la série.

Les hommes de Nick Nurse auront désormais trois occasions de finir champions. La première dès lundi à domicile.

Pas d’adresse en première mi-temps

Le début de match est tendu, les deux équipes peinent à marquer. Après 5 minutes de jeu, Golden State mène 8-5. Les Raptors sont maladroits à 3-points (1/7 au tir), les Warriors en profitent pour prendre 7 longueurs d’avance sur un panier de Curry (17-10).

L’écart monte jusqu’à +11 en faveur des locaux. Kawhi Leonard, auteur de 14 points en premier quart, garde son équipe dans le match et marque à 3-points pour revenir à -6 au terme du premier quart (23-17).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto s’est bien remis de ce début de match compliqué et reste sur les talons des champions, grâce à l’apport de Serge Ibaka et Fred VanVleet en sortie de banc (31-27). Le retour de Klay Thompson, après son absence dans le match 3, fait beaucoup de bien aux Warriors. Il se montre très actif en défense et affiche déjà 14 points. Les Californiens reprennent 8 longueurs d’avance dans son sillage (42-34).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

— Golden State Warriors (@warriors) June 8, 2019

Les champions en titre font la course en tête tout au long du deuxième quart. Mais, les Torontois restent en embuscade. Ils ne sont qu’à 4 points à la pause (46-42), malgré leur maladresse au tir (34,1%).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un autre visage en deuxième mi-temps

Kawhi Leonard prend les choses en main au retour des vestiaires. Il inscrit deux tirs primés et sert Gasol pour donner l’avantage aux Raptors (49-50). Golden State répond par un 6-0. VanVleet stoppe rapidement cette série d’un tir de loin (55-53).

Fini les grandes séries. Les équipes se rendent coup pour coup en ce troisième quart. Serge Ibaka réalise son meilleur match des Finales. Il signe un contre sur McKinnie et marque à 3-points dans la foulée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Kawhi Leonard prend le relais à mi-distance et Toronto prend 4 points d’avance à 3 minutes de la fin du troisième quart (63-67). Ibaka poursuit sur sa lancée et conclut un 7-0 pour Toronto (63-71). La défense des Raptors se montre à son avantage, Kawhi provoque la faute, rentre ses deux lancers et ajoute un tir mi-distance (64-77). Les Torontois concluent le troisième quart sur le score de 67-79.

VanVleet ouvre le quatrième quart sur un nouveau tir primé qui donne +15 aux Raptors (67-82). Golden State réagit avec 5 points consécutifs (72-82). VanVleet doit quitter ses coéquipiers après avoir été ouvert à l’œil par un coup de coude involontaire de Livingston.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto reprend sa marche en avant et sur un tir à 3-points de Kawhi mène de 16 (72-88). Comme à leur habitude, les Warriors sont loin de paniquer. Ils parviennent à recoller à 10 points avec 5 minutes à jouer (83-93).

Les Raptors résistent, Siakam est parfait sur la ligne des lancers et à mi-distance. Lowry marque en pénétration. Les visiteurs mènent 91-103 à 1 minute 30 alors que l’Aréna Oracle se vide.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto s’impose finalement sur le score de 92-105. Les nombreux fans canadiens présents à Oakland exultent, tout comme ceux ayant pris place dans les différentes fan zones, partout dans le pays.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Réactions

Nick Nurse (entraîneur Raptors): «Nous avions eu un gros problème en début de troisième quart dans le match 2. Donc, nous avons fait des ajustements pour essayer de combattre la façon qu’ils ont de le démarrer très fort. Historiquement, ils sont bons pour ça. Nous avons pris la décision de mettre Fred (VenVleet) dans le match 3 et dans le 4 à nouveau. En gros, c’est pour essayer de garder le rythme de notre attaque. Cela nous donne deux meneurs qui peuvent pousser la balle et nous mettre dans le sens de la marche. Ça a payé. Les deux tirs à 3-points de Kawhi pour débuter la seconde mi-temps ont vraiment, je pense, changé l’état d’esprit de tout le monde. J’ai trouvé que tout le monde s’est dit « Ok gars, nous savons que nous sommes là, allons-y continuons » et nous avons continuer à partir de ces deux 3-points.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pascal Siakam (ailier Raptors): «En premier quart, nous avons eu les tirs que nous voulions, mais ils ne sont pas rentrés. Nous sentions qu’ils auraient pu prendre une avance plus large. Mais nous nous sommes accrochés. En troisème quart, nous sommes revenus agressifs et nous nous sommes assurés de garder la même énergie et intensité. Je pense que nous avons fait un bon travail à ce niveau-là.»

Draymond Green (ailier Warriors): «C’est important pour nous de garder notre fierté. D’avoir cette foi que nous sommes capables (de retourner la situation). Nous devons juste prendre les matchs les uns après les autres. Il nous faut gagner un match. Gagner un match et construire sur cette victoire. Nous avons déjà été du mauvais côté, de l’équipe qui mène 3-1 (et qui perd ensuite). Donc, pourquoi ne pas écrire notre propre histoire.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur