Les Jeux PanAm: «un succès sur toute la ligne» pour François Boileau

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Les Jeux PanAm 2015 semblent avoir été un succès sur toute la ligne», affirme dans son blogue le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau.

Outre la performance des athlètes, «modèles inspirants et remarquables», M. Boileau note que «la population a aussi nettement embarqué dans ce beau projet de société qui nous laissera de beaux legs en termes d’installations sportives, mais aussi en termes de souvenirs et de possibilités pour la région».

Le bureau de M. Boileau n’a pas terminé d’analyser le fonctionnement de ces jeux au niveau de leur respect des langues officielles, mais il considère déjà qu’ils sont «sur la bonne voie».

«Les annonces officielles lors des compétitions ont été faites en français, espagnol et en anglais, sans exception notoire. Les bénévoles pouvaient nous diriger, la plupart du temps, vers d’autres bilingues afin de nous guider à travers les différents sites. De fait, nous avons noté que sur tous les sites visités, il y avait au moins un bénévole attitré au kiosque d’informations qui pouvait communiquer en français et accompagner, en cas de besoin, quelqu’un auprès de la sécurité.»

Les bénévoles bilingues auraient pu être encouragés à porter davantage leur bouton «Bonjour» et leur casquette indiquant qu’ils sont bénévoles en français, dit-il. «Mais il y aura toujours des petites choses à améliorer.”»

Le commissaire ontarien, comme son homologue fédéral le commissariat aux langues officielles, «n’ont reçu qu’un très faible nombre de plaintes jusqu’à présent». Et «personne ne forçait TO2015 à signer un protocole d’entente avec nos deux organisations», souligne M. Boileau.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les deux gestionnaires aux langues officielles ont fait un travail exceptionnel», rapporte-t-il. «Pamela Coles a gentiment martelé l’importance du français et de l’espagnol auprès des troupes, avec un acharnement hors du commun. Quant à Louise Gauvreau et son équipe, ils ont été formidables.»

Les commissariats ontarien et fédéral partageaient d’ailleurs un kiosque au Nathan Phillips Square, principale scène des spectacles de Panamania, le volet culturel des jeux.

En fait, on a vraiment profité de cet événement international pour faire «une démonstration éloquente de la vitalité de la communauté franco-ontarienne et de la dualité linguistique», grâce notamment à la Franco-Fête qui se déroulait parallèlement aux Jeux Pan-Am au Yonge-Dundas Square.

D’autres concerts et spectacles francophones étaient à l’affiche de Panamania, comme d’ailleurs des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux: Véronic Dicaire a chanté l’hymne national, le réalisateur des acrobaties aériennes du Cirque du Soleil est franco-ontarien, le duo Swing était de la fête.

«Jamais je n’aurai entendu ou vu autant de spectacles en français dans la grande région de Toronto», se réjouit M. Boileau: «définitivement l’été du français dans la métropole»!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur