Les bienfaits de l’écriture

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous êtes-vous déjà dit qu’un jour vous aimeriez écrire un livre, raconter votre vie?

C’est le genre de rêve qu’on a en tête ou derrière la tête depuis longtemps, parfois des années ou même des décennies. Et jamais on ne tente l’aventure. Pourquoi? La vie passe, les jours, les mois, les années. Un jour on réalise qu’on n’a plus tant de temps, que la vie s’écoule rapidement.

Fugitivement on se dit qu’il faudrait s’y mettre, puis la routine reprend le dessus. On pense qu’on a oublié, mais non, le rêve est toujours là, intact. Ces précieux rêves qui nous relient à notre profondeur, à notre âme, sont comme des anges gardiens qui viennent frapper à notre porte de temps en temps.

En général on ne les laisse pas entrer parce qu’on a peur d’être dérangé dans notre train-train quotidien, on a peur que tout soit chamboulé. Et on referme vite la porte pour retourner devant le poste de télévision ou l’écran d’ordinateur. La vraie vie n’est-elle pas celle qui nous chamboule justement? Celle qui nous fait ouvrir les portes de notre cœur, des mystères de notre être que nous ne découvririons jamais autrement?

Eh bien il est grand temps de se lancer. Allez! Prenons un engagement et commençons par quinze minutes par jour assis(e) devant la page blanche, même s’il ne se passe rien les premières fois.

Juste quinze minutes, comme une courte méditation. Peut-être un seul mot va-t-il sortir, peut-être une phrase. Peu importe. Le tout c’est d’y aller, d’avoir cette audace. Et puis persévérons. Revenons à notre page chaque jour, à la même heure si possible, à la plume ou sur le clavier. Transformons ce moment en routine. Et mieux vaut ne pas se relire avant quelques semaines afin de prendre du recul sur notre texte.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Que nous nous essayions au roman ou à l’écriture autobiographique, le texte va prendre sa place en nous, l’histoire va prendre forme.

La passion de poursuivre va se lever. Comme un fil qu’on tire d’abord timidement puis, peu à peu, vient l’excitation de poursuivre une chasse au trésor. Nous allons vite ressentir les bienfaits de cette exploration intérieure, qu’elle soit libératrice ou fantaisiste.

Oui, nous allons à coup sûr découvrir en nous des ressources insoupçonnées, et peut-être un réel talent d’écrivain, qui sait? Si nous ne tentons pas l’aventure, nous ne le saurons jamais.

Alors, à nos plumes!

www.karineboucquillon.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur