Le Théâtre Étienne Brûlé produit Au P’tit bonheur: au grand bonheur du public

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le théâtre Étienne Brûlé présentait vendredi 16 janvier Au p’tit bonheur de Félix Leclerc, sa première pièce de l’année. Devant un salle victime des températures frigorifiantes de la fin de semaine passée, les élèves de 12e théâtre ont tous joué dans les cinq sketches qu’avait sélectionné leur professeur de théâtre et metteur en scène Luc Bernier.

L’an passé l’on commémorait les vingt ans de la mort de Félix Leclerc. Pour lui rendre un hommage, Luc Bernier, ancien professeur de géographie reconverti dans le théâtre, avait pensé faire jouer ses élèves de classe théâtre avant la fin de session 2008 mais le manque de temps n’a pas permis une représentation. C’est donc finalement vendredi soir qu’a eu lieu le spectacle devant les parents et amis des jeunes élèves acteurs. Deux représentations de cette pièce avaient déjà été jouées devant des groupes scolaires.

Luc Bernier voulait faire découvrir Félix Leclerc à ses élèves et au public: «Les gens ne connaissent pas cet auteur qui est pourtant d’ici. Les jeunes ne connaissaient pas du tout non plus.» Le ton, le rythme, comment jouer un texte qui nous est inconnu? Telle est la question qu’ont dû se poser beaucoup d’élèves en voyant pour la première fois les scènes de Félix Leclerc. «Au début il y a de la difficulté, il faut savoir qu’est ce qu’on dit, tous les sarcasmes autour des mots, trouver la bonne émotion combinée au bon geste», explique Luc Bernier. Pour y parvenir, il ne ménage pas ses élèves, «On a travaillé 35 heures durant les huit derniers jours», reconnaît-il.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et le résultat est surprenant pour un théâtre d’école. Les élèves ne font pas d’erreurs, les sorties sont réussies, le rythme des scénettes se révèle soutenu. Tout est là pour passer un bon moment de théâtre. La qualité du spectacle est indéniable, comme le supposait une mère de famille, professeur, qui a l’habitude de voir les pièces mises en scène par Luc Bernier: «C’est incroyable ce qu’il obtient des élèves, c’est presque du professionnel.» Professionnel? Pas encore pour ces élèves là, mais c’est devenu le cas pour deux anciens jeunes qu’a dirigé Luc Bernier plusieurs années auparavant. «J’ai deux anciens jeunes de la même année qui sont sortis de l’école nationale de Montréal.»

Cette année, celui qui anime depuis maintenant 15 ans les cours de théâtre à l’école secondaire Étienne Brûlé a encore transmis sa passion à un jeune qui ira à l’Université de d’Ottawa, en théâtre. Belle réussite!

La prochaine pièce proposée par le théâtre Étienne Brûlé aura lieu en avril.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur