Le Puy du Fou célèbre ses 40 ans

Des attractions et spectacles inspirés de l'histoire de la Vendée

Une attaque de Vikings.


28 août 2017 à 18h50

Élu «meilleur parc du monde», le Puy du fou célébrait son 40e anniversaire le 16 juin dernier. L’occasion pour moi d’aller en Vendée y faire un tour.

Bien qu’étendu, le Puy du Fou reste de taille raisonnable et on peut le traverser de long en large sans trop se fatiguer. La première chose qui me frappe en m’aventurant dans le parc est le manque de boutiques et d’opérations «pousse-à-la-consommation» qui foisonnent d’habitude dans ce genre d’endroits. Une initiative bienvenue qui permet de se concentrer sur les attractions uniquement.

Il s’agit de spectacles en extérieur et en intérieur, retraçant divers moments de l’histoire de France et de Vendée. Jeanne d’Arc en bataille contre les Anglais, l’attaque des Vikings, les martyrs chrétiens dans les arènes romaines, les trois mousquetaires, la bataille de Verdun…

Les spectacles sont de bonne qualité, tant dans la mise en scène que dans l’interprétation (les comédiens sont en grande partie bénévoles) ou dans les décors toujours somptueux. On assiste à de belles cascades, à des numéros de voltiges, des batailles au sabre, à l’épée, au trident et au filet. Le tout mené à un bon rythme sur une bande-son prenante.

Combats de lances.
Combats de lances.

Certains spectacles m’ont plus impressionné que d’autres:

– l’attaque des Vikings saisit avec des drakkars et leur équipage sortant de l’eau;

– les jeux de décors du spectacle Le secret de la lance;

– l’interaction du public avec des centaines de rapaces dans Le bal des oiseaux fantômes;

– le jeu de lumières de L’Odysée du Puy du Fou;

– la reconstitution des tranchées de Verdun, dans lesquelles on croise des soldats à la veille de Noël;

– l’habileté du musicien dans Le Grand Carillon

Les mises en scène sont vraiment professionnelles.

Les rapaces en spectacle.
Les rapaces en spectacle.

J’ai trouvé un fond de religion à toutes ces représentations, mais il faut dire que l’histoire de cette région s’est beaucoup appuyée sur celle-ci.

Les spectacles sont pour toute la famille. Si les jeunes peuvent parfois trouver le temps long entre les files d’attente et la durée des performances, ils n’en seront pas moins émerveillés, tout comme les plus grands.

Reste que certains regretteront de ne pas être plus dans l’action. Et c’est peut-être ici que le bât blesse et que je ne qualifierai pas Le Puy du Fou de meilleur parc du monde. Il serait bienvenu de créer des spectacles ou des activités où les spectateurs seraient aussi acteurs.

Afin de profiter pleinement de sa journée au parc, il faut prévoir du temps et bien calculer pour voir un maximum de spectacles sans que cela ne soit la course. Pour cela, il faut arriver à l’ouverture et étudier le programme remis à l’entrée.

Certains spectacles ne se produisent qu’à des heures données, d’autres sont en continu… Cela permet d’agrémenter des pauses bienvenues à l’ombre de bosquets ou de se restaurer. Il est toutefois judicieux d’emporter de l’eau et un repas pour gagner du temps.

Ceux qui disposent de plusieurs jours peuvent rester dormir dans l’un des hôtels à thème du Puy du fou, dans son enceinte ou tout près.

Pour ceux qui aimeraient se laisser séduire par la magie nocturne du «Cinéscénie», prévoir de réserver longtemps à l’avance: ce spectacle est pris d’assaut.

Le grand carillon et son musicien.
Le grand carillon et son musicien.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un quatrième album pour l’humoriste Hunter Collins

Hunter Collins
Pas de sujets tabous pour cet homme blanc hétéro...
En lire plus...

23 juin 2018 à 12h00

Les aires protégées qui ne sont pas protégées

Objectif 2020 : 17 % des terres émergées et 10 % des océans
En lire plus...

23 juin 2018 à 10h00

CRISPR : émoi autour du mot « cancer »

Le «ciseau génétique» provoquerait une «contre-attaque»
En lire plus...

23 juin 2018 à 7h00

Charme industriel entre les briques rouges de la Distillerie

La Distillerie
La Distillerie est bien un quartier de Toronto où le paysage industriel rencontre l’art moderne. Les gens y viennent pour venir se restaurer dans...
En lire plus...

22 juin 2018 à 19h00

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur