Le pétrole du Canada sous surveillance

Sommet du magazine The Economist à Toronto


9 décembre 2014 à 9h28

Le très sérieux magazine spécialisé The Economist a tenu son sommet annuel sur le Canada le 3 décembre au Musée des beaux-arts de l’Ontario. Invités pour repenser la place du Canada au XXIe siècle, Jim Prentice, premier ministre de l’Alberta, Thierry Vandal, président d’Hydro-Québec, et Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, entre autres, ont exposé les forces et les faiblesses du pays dans un monde en pleine mutation.

La conjoncture économique autour du pétrole a préoccupé les débats et face aux questions des auditeurs, les conférenciers sachant faire preuve d’un certain pragmatisme.

Impact du prix du baril

«Quand les cours du pétrole sont hauts, nous nous portons bien, mais dès qu’ils sont bas, nous luttons», reconnaît Jim Prentice. En Alberta, la crise de l’or noir est surveillée aux cent près. Le premier ministre de la province a souligné l’impact de la chute du baril sur les budgets de sa province, mais aussi pour l’économie du Canada.

Le défi pour l’Alberta repose sur sa capacité à créer de la croissance et de mettre sur pied des infrastructures avec la tendance baissière des prix du baril. «Des écoles, des hôpitaux sont en cours de construction en Alberta, et si la chute persiste, des problèmes apparaîtront», s’est inquiété le premier ministre.

En déclarant «le Canada a un besoin immédiat de pipelines qui aillent dans tous les sens», le premier décideur de l’Alberta a affiché une position intéressée dans une actualité très controversée. «Vers le Sud comme vers l’Est et, même l’Ouest est tout aussi important», a-t-il souligné au public, ce qui n’a pas manqué de susciter d’épineuses questions.

Le premier ministre a affirmé faire de «sérieux efforts» pour réduire les émissions en CO2 de l’exploitation énergétique de sa province, que d’aucuns considèrent comme influant sur les changements climatiques.

Sur sa capacité à intervenir face au recul des cours du pétrole, Jim Prentice a rappelé qu’un premier ministre de l’Alberta «n’a pas le pouvoir de réguler les prix du baril à l’échelle mondiale».

Diversifier ses sources

Le Canada a la possibilité de diversifier ses sources d’énergie naturelle à signaler Thierry Vandal, le président d’Hydro-Québec.

«Il y a un potentiel économique à saisir sur les marchés du gaz et du charbon», mais ce n’est pas les seules options envisagées par le président de la société d’État québécoise, qui estime qu’une «renaissance de l’énergie nucléaire est en cours».

Le dirigeant relativise en convenant que le pays ne bénéficie pas d’avantages compétitifs dans le solaire, mais d’une capacité d’exploitation dans l’énergie éolienne.

Thierry Vandal affirme que la production d’électricité canadienne serait plus facile à commercialiser si l’on considérait le cadre réglementaire international autour des gaz à effet de serre.

PIB plus élevé

Stephen Poloz, le gouverneur de la Banque du Canada, a déclaré que le niveau du produit intérieur brut est plus élevé que ce que son institution avait envisagé pour 2014, une bonne nouvelle en soi.

La banque centrale prévoit deux ans de croissance au Canada avant de voir les «choses changer».

Poloz estime l’existence de potentiels de croissance dans l’économie canadienne et précise que l’exportation des produits et des services canadiens constitue une chance pour le pays à ne pas négliger. Des signes encourageants pour le Canada proviennent de la reprise économique des États-Unis.

Au sujet de l’inflation, Stephen Poloz indique que la faiblesse des prix du pétrole et la baisse du dollar canadien ont des effets négatifs.

«L’inflation sera poussée vers le bas, à court terme, par le fléchissement des prix du pétrole et pour réguler l’économie, le taux directeur sera le dernier instrument financier à utiliser pour le pays», dit-il. Pour sa dernière publication de l’année au 3 décembre, le taux reste inchangé à 1%.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Grand Débat à Toronto: des clivages politiques facilement identifiables

Au lycée français de Toronto
Ils étaient une cinquantaine à participer au Grand Débat organisé ce mardi 19 février au Lycée français de Toronto: débordement chez nous de l'exercice...
En lire plus...

22 février 2019 à 9h00

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur