Le Mois de l’Histoire des Noirs rassemble les francophones

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le lancement officiel du Mois de l’Histoire des Noirs s’est déroulé mardi 3 février à la salle St-Lawrence, situé au 157 rue King Est de 18h à 20h30. Le Consortium des organismes MREF de Toronto était l’organisateur de la soirée. Voici un tour d’horizon des cérémonies d’ouverture et de la programmation du Mois de l’Histoire des Noirs 2009.

«Le Mois de l’Histoire des Noirs a traversé les frontières, Il est devenu un évènement festif qui rassemble les francophones de l’Ontario.», dit Eddy Lukuna, porte-parole du Consortium des organismes MREF (Minorités Raciales et Ethnoculturelles Francophones) de Toronto et maître de cérémonie de la soirée.

«L’édition spéciale 2009 du Mois de l’Histoire des Noirs résulte de deux ans d’efforts auprès de Patrimoine Canada et de l’ensemble de nos collaborateurs pour que les célébrations du Mois aient un impact sur la société torontoise», ajoute-t-il.

François Boileau, Commissaire aux services en français, dans son discours de déclaration de l’ouverture des festivités du Mois, a souligné l’importance de la démographie francophone et de sa diversité en Ontario. «La communauté francophone de l’Ontario dénombre 600 000 personnes, soit 4,8 %, toutes cultures confondues, de la population totale de la province. Il faut revoir la définition de la population francophone en Ontario», dit-il.

Selon les statistiques 2005 de l’Office des affaires francophones, 31,5 % des immigrants francophones en Ontario proviennent d’Afrique. En matière de gestion de la diversité francophone, M. Boileau cite l’exemple du Collège Boréal de Toronto, dont la majorité des étudiants sont originaires d’Afrique, des Antilles et d’Asie. Pourtant, mentionne M. Boileau, «les défis d’inclusion des immigrants restent de taille. Entre autres, la reconnaissance des diplômes obtenus à l’extérieur du Canada, la recherche d’emplois, l’apprentissage de la langue seconde.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Commissaire aux services en français réitère «l’importance de convaincre les francophones d’utiliser le français au maximum. Une démarche essentielle pour aider les francophones dans leur quête d’identité, et pour soutenir le développement de la communauté francophone.»

Affiche officielle du Mois

L’affiche officielle du Mois de l’Histoire des Noirs 2009, dévoilée au cours de la soirée, témoigne du désir de rallier les francophones autour des célébrations du Mois. L’affiche a été réalisée par Salem Mkabien, artiste basé à Montréal, dans le cadre du partenariat entre le Consortium des organismes MREF de Toronto et la Table ronde du Mois de l’Histoire des Noirs de Montréal. Marlène Rémy de JabMartel, a présenté le thème de l’affiche, «De l’Esclavage à la Libération, De la Libération à la Pleine Participation – Célébrons l’Inclusion, l’Unité et le Progrès.»

Une trentaine de représentants d’organismes et d’institutions, des promoteurs et membres des communautés africaines et antillaises qui contribuent à la réalisation du programme du Mois de l’Histoire des Noirs étaient présents au lancement officiel des festivités.

L’événement s’est déroulé dans la salle St-Lawrence, chargée d’histoire et de symbole. C’est là qu’en 1793, le Haut Canada, aujourd’hui l’Ontario, a officiellement proclamé l’abolition de l’esclavage des noirs sur son territoire. C’est aussi dans ce lieu que s’est tenu, en 1851, le premier congrès des hommes noirs libres.

Programmation des activités

Les membres du comité de coordination des activités de commémoration du Mois de l’Histoire des Noirs ont fait part de leur programmation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Collège Boréal de Toronto organisera en collaboration avec le Consulat Général de France à Toronto, une «Journée d’Afrique francophone» le 10 février de 11h à 15h sur invitation. L’évènement aura pour but de souligner la richesse de la diversité africaine francophone en présentant divers aspects des cultures qui la composent.

Le Centre francophone de Toronto (CFT) présente une exposition de l’artiste Djoléï Justine Gogoua, originaire de la Côte d’Ivoire, à la galerie Céline-Allard, 20 avenue Lower Spadina, du 5 au 28 février. Mme Gogoua offrira un atelier de confection de bijoux africains le samedi 21 février à la galerie Céline-Allard de 11h à 13h.

Le samedi 28 février, se tiendra la soirée annuelle du Mois de l’Histoire des Noirs organisée par le CFT au gymnase du Collège français, 100 rue Carlton. Une soirée à ne pas manquer: repas typiquement africain et antillais, spectacles, danses et surprises! Toutes les activités du CFT sont gratuites.

Les festivités du Mois de l’Histoire des Noirs atteindront leur apogée lors de la présentation de toute une gamme d’activités qui se tiendra le 21 février au 27 Sackville à compter de 15h30.

JabMartel, Kay Créole et son Consortium Haïti-Afrique, présenteront une exposition réalisée par la communauté antillaise incluant des timbres-poste, cartes postales et autres, ainsi que le visionnement du documentaire intitulé «Haïti, terre de feu». Il y aura un défilé de mode animé par Robby Gabar Oumarou, jeune designer de vêtements et accessoires. Le Consortium des organismes MREF de Toronto organisera une conférence sur le thème de la pauvreté des Noirs. Pour plus d’information, consultez le site Internet: www.moisdesnoirs.info

Le Réseau des Chercheures africaines a tenu un atelier en collaboration avec le Conseil de la Coopération de l’Ontario, des kiosques de produits offerts par les femmes de MREF ainsi qu’une exposition intitulée «Traces et Mémoires», les 5 et 6 février au YMCA du centre-ville de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur