Le métro stoppé pendant 7,5 heures entre Bloor et Union

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après une interruption de 7,5 heures, le service de métro a repris mardi après-midi entre les stations Bloor et Union au centre-ville de Toronto. Une fuite d’une substance toujours inconnue avait mené à l’interruption toute la matinée.

Durant la panne, quelque 70 autobus ont fait la navette entre les stations Bloor et St. Andrew.

Le déversement avait été décelé à la station College, avant la fin prévue du service pour la nuit, hier soir. Un employé avait senti une odeur bizarre. Des équipes de la Ville, d’Enbridge et d’Hydro Toronto ont été appelées sur place pour déterminer la nature de la fuite.

La substance «mystérieuse» s’écoulait d’un joint d’expansion, raconte le PDG de la CTT, Andy Byford, selon qui il y avait de fortes odeurs de diesel ou de kérosène dans le tunnel, au nord de la station College.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Des pompiers avaient fait ce matin des prélèvements pour effectuer d’autres analyses, qui ont révélé des traces d’hydrocarbure, mais le liquide n’était pas explosif. Le service d’incendie ne sait pas non plus d’où provenait la substance.

M. Byford affirme que la CTT n’est pas en cause, puisque ses rames sont électriques. Il explique que le service de métro a été suspendu en raison du risque de feu et d’explosion. Une étincelle produite par le rail d’alimentation électrique des rames aurait pu entrer en contact avec le carburant répandu.

Selon M. Byford, une fissure dans le réservoir souterrain d’un édifice non identifié pourrait être en cause.

M. Byford se défend de ne pas avoir informé les usagers plus tôt. Il explique qu’hier soir la CTT pensait qu’il s’agissait d’une fuite d’eau qui pourrait être nettoyée rapidement. C’est seulement plus tard que les autorités ont réalisé qu’elles avaient affaire à une substance potentiellement inflammable.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur