Le duo électro-pop français Polo & Pan débarque à Toronto

Au Danforth Music Hall le 1er novembre

Polo & Pan: les DJs Paul-Armand Delille et Alexandre Grynszpan.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Polo & Pan est un duo de DJs composé de Polocorp (Paul-Armand Delille) et Peter Pan (Alexandre Grynszpan). Ils s’apprêtent à revenir en Amérique du Nord pour une série de spectacles.

L’Express s’est entretenu avec Alexandre Grynszpan, à l’aube de leur passage au Danforth Music Hall de Toronto le 1er novembre.

Rencontre au Baron

Les 2 DJs, qui se produisaient en solo chacun de leur côté, se sont rencontrés au très élite club Baron de Paris en 2012.

Ils commencent à travailler ensemble et lancent rapidement un premier EP, Rivolta. Plusieurs autres mini albums sortiront dans les années suivantes, dont Dorothy, avant la parution d’un premier album.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Respecter nos fantasmes

«Le but, c’est de découvrir et de se faire découvrir. C’est un peu comme du pollen. On aimerait bien déverser notre musique au plus de monde possible.»

«À l’origine on a essayé de respecter nos fantasmes et créer la musique qui sortait directement de nous et il s’avère que ça a plu donc c’est double gagnant. Il ne faut pas se tromper et faire ça juste pour être connus.»

Caravelle

Le premier album du groupe, Caravelle, aura été une incroyable carte de visite pour Polo & Pan. L’album raconte des histoires de leurs voyages partout dans le monde avec mélancolie, mais également de rêves.

Cet album, avec notamment la pièce Canopée, leur aura ouvert beaucoup de portes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le boom de 2018

Leur musique a été écoutée plus de 100 millions de fois sur les plateformes de musique en continu et l’album a été certifié disque d’or. Le duo a eu l’occasion de tourner un peu partout sur le globe et de faire un arrêt à Toronto où ils s’étaient produits au Velvet Underground.

«À chaque fois que nous allons à Toronto ou même au Québec, c’est super. On a toujours été très bien accueillis. Quand je fais un concert, mon concert c’est les gens. La satisfaction qui se dégage du regard d’un public c’est très important pour nous et j’ai un très bon souvenir de Toronto.»

Polo & Pan

L’effet Coachella

Continuant de surfer la vague, Polo et Pan ont eu la chance de se produire au mythique festival de Coachella. «On était honorés de faire partie de la programmation. Pour nous c’était un game changer! Coachella a vachement aidé. Plusieurs gens nous ont découverts grâce à ça et il y a eu un déclic.»

Les prestigieux New Yorker, Billboard, Le Monde et Les Inrockuptibles ont tous vanté les mérites des «descendants de Daft Punk» ce qui leur a apporté une certaine notoriété supplémentaire.

À Toronto

Après avoir fait une première série de concerts, la plupart à guichet fermé, aux États-Unis en septembre, le groupe passera par Toronto le 1er novembre. À quoi peut-on s’attendre de cette soirée?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Déjà le 1er novembre c’est mon anniversaire, donc je vais être très heureux. On vient avec un live qui est plus perfectionné qu’avant. Et on vient avec notre chanteuse Victoria Lafaurie qui est une vraie sirène. On est très heureux de revenir.»

Bientôt un deuxième album

Tranquillement pas vite, les deux comparses travaillent sur un nouvel album. «Le premier album, on avait tout le temps de le faire parce que personne ne nous connaissait et nous étions dans notre laboratoire musical à prendre le temps qu’on voulait.»

«Maintenant qu’on voyage beaucoup donc il a fallu transformer notre manière de créer. On crée durant les voyages, beaucoup dans les avions et les trains. Le premier album était un album dédié au voyage, maintenant on utilise nos voyages pour créer. C’est rigolo de voir qu’on est pris a notre propre jeu.»

«On est attendu plus que le premier et maintenant y’a une attente supplémentaire et l’envie de ne pas la décevoir. Ça prend beaucoup de temps de faire un 2e album puisqu’on est méticuleux, mais on travaille énormément dessus.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plusieurs pièces en français

Comme beaucoup de leurs pièces sont en français, croit-il qu’il y a une plus grande ouverture d’esprit de la part des mélomanes?

«La voix est parfois un instrument de musique et pas seulement un outil pour véhiculer des idées. Au début, oui il y avait que des francophones, mais en septembre c’était surtout des Américains et gens qui parlaient anglais.»

«La langue française devient un gage de qualité. Mais c’est vrai que la French Touch, comme on l’appelle nous permet aussi de mettre en valeur la France, et c’est un langage qui commence vraiment à plaire.»

Paul-Armand Delille et Alexandre Grynszpan

Un concert dans l’espace!

Polo & Pan poursuivront leur tournée pour le reste de l’année et se concentreront ensuite sur le deuxième album.

Entre temps, Alexandre Grynszpan se permet de rêver à un concert spécial: «Faire un concert dans l’espace, ça serait extraordinaire. Mais on peut commencer avec un concert dans un zeppelin ou une montgolfière. On a envie de faire quelque chose d’aérien!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur