Le «cohousing» en marche à Winnipeg

Partage de services autour d’une maison commune

habitat groupé

Jeannine Sorin habite dans une grande maison à Saint-Boniface, depuis 12 ans. « Quand je regarde ma cour, je suis fatiguée. Je n’ai pas d’énergie pour m’en occuper seule. Partager ces responsabilités d’entretien avec du monde, c’est beaucoup plus plaisant. » En attendant que le projet de cohousing se réalise, elle aimerait trouver une colocataire. (Photo: La Liberté, Marta Guerrero)


13 octobre 2018 à 15h30

Un groupe de citoyens veut proposer dans les années à venir la première communauté de cohousing à Winnipeg.

Jeannine Sorin, âgée de 50 ans, vit seule dans sa maison à Saint-Boniface. En mars dernier, elle a rejoint le groupe Prairies Rivers Cohousing. «J’ai eu tendance à être isolée pendant trop longtemps. Si à un moment, je veux passer du temps avec une amie, il faut que je sorte de chez moi, que je me rende chez eux, parfois, on n’a pas le goût.»

Jeannine Sorin vit seule depuis deux ans, mais dans la même maison depuis 12 ans. «Ça m’a pris des années pour connaître un peu mes voisins. On se parle au-dessus de la clôture quand on se croise…»

«J’aimerais vivre avec des gens qui ont le goût de socialiser de temps en temps, qui sont plus ouverts aux relations entre voisins.»

Petite communauté de familles, couples et personnes seules

Le cohousing, aussi appelé habitat groupé, est une forme de communauté intentionnelle de familles, de couples, de personnes seules qui possèdent leur propre maison ou logement et qui sont regroupés autour d’une «maison commune» et partagent les services d’usage courant.

La maison commune peut comprendre une cuisine, une salle à manger, des chambres pour les invités, un atelier d’art ou de musique, une salle de jeux, une buanderie, un jardin, un potager.

La dimension écologique est partie intégrante du projet. «Pour le moment, il y a trois célibataires et deux couples. On veut avoir notre mot à dire dans le design qui comportera un aspect écologique. Le bâtiment sera très bien isolé. Ça se rapprochera des standards des maisons passives. Très peu coûteux à chauffer en hiver. On pourra réutiliser l’eau de nos lavages pour les toilettes. C’est une façon de réduire notre empreinte écologique.»

habitat groupé
Jeannine Sorin

À la recherche d’un terrain

Actuellement, le groupe cherche activement un terrain pour que son rêve puisse prendre forme, à moins de cinq kilomètres du centre-ville de Winnipeg. Ces dernières années, le concept de cohousing rencontre un franc succès. Né au Danemark, il s’est développé en France, en Allemagne, en Belgique, aux États-Unis et au Canada.

Récemment, Jeannine Sorin a eu l’occasion d’aller visiter et d’être logée dans deux communautés d’habitats groupés dans le Wisconsin. «C’était très bien aménagé. Dans le grand jardin très fleuri, je n’avais jamais vu autant de papillons monarques voler. Il y avait une dame de 70 ans. Elle avait découvert la trottinette grâce à un enfant. Pour son anniversaire, les autres résidents lui en avaient offert une.»

La future communauté que Jeannine Sorin entend former sera intergénérationnelle et ne sera pas recroquevillée sur elle-même.

«On veut être ouvert à la communauté autour de nous. Au Wisconsin, une dame organisait une collecte de sang dans tout le quartier. Les voisins étaient invités à venir donner leur sang dans la salle commune du cohousing. Il y avait aussi un groupe communautaire qui empruntait l’espace commun pour une réunion. On espère aider les gens à retrouver la valeur des relations humaines.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les nouvelles technologies ont-elles raison de votre cou ?

cervicalgies
Avec près de 5 milliards de détenteurs de smartphones et un temps de navigation quotidien estimé à 6 heures, vous n’êtes probablement pas épargnés...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 11h00

Les vins Fino et Amontillado: deux xérès secs à découvrir

vins
L’image des aïeux buvant le xérès dans de petites coupes s’avère tenace. Comme si les générations plus jeunes se dissociaient de ce modèle. Le...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 8h00

Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Archives publiques de l'Ontario
Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l'Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l'histoire de la province.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 16h00

Blaise Ndala, écrivain-éponge de son temps

Blaise Ndala et Gabriel Osson
Le romancier Blaise Ndala, originaire d'Ottawa, a lancé la série Croisée des mots, jeudi soir, à la Bibliothèque publique de Toronto. La rencontre littéraire...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 12h30

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur