Le budget de Toronto maintenu sous la barre des 10 milliards $

Partagez
Tweetez
Envoyez

On peut recycler le même titre que l’an dernier: à 9,6 milliards $, le budget 2014 demeure sous la barre psychologique de 10 milliards $. L’administration municipale prévoyait dépenser 9,4 milliards $ en 2013, bien que le déluge de juillet et le verglas de décembre pourraient encore compliquer cet exercice.

Le 30 janvier, le Conseil municipal a également approuvé un plan financier de $18.6 milliards pour les 10 prochaines années.

Comme l’exige la loi provinciale (faites ce que je dis, pas ce que je fais…), le budget 2014 est équilibré et, pour la deuxième année consécutive, ne touche pas aux surplus accumulés les années passées.

«Ce budget investit dans le métro vers Scarborough, d’importantes infrastructures, améliore les services d’urgence et les services sociaux essentiels», a résumé le maire adjoint Norm Kelly, investit depuis novembre de la plupart des pouvoirs et budgets du maire en titre, Rob Ford.

«Ce budget limite l’augmentation des taxes au strict minimum», ajoute le président du comité du budget Frank Di Giorgio. On parle ici d’une augmentation de 2.71% de la taxe foncière, qui génère près de 40% des revenus de la Ville.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une maison évaluée à 500 000 $ paiera 2 600 $ de taxe en 2014, une soixantaine de dollars de plus qu’en 2013. En fait, ce sont les résidences privées qui écopent, puisque les taxes sur les édifices commerciaux, industriels et à condos, elles, diminuent légèrement, dans le cadre d’efforts visant à rendre la ville-reine encore plus attrayante pour les affaires…

On estime qu’entre un cinquième et un quart de l’augmentation de la taxe foncière servira au prolongement du métro vers Scarborough, véritable saga politique dans laquelle le maire, d’autres candidats et des ministres provinciaux et fédéraux se sont beaucoup investis.

L’ensemble des prélèvements fiscaux n’augmente toutefois que de 1.14%, «moins que l’inflation», fait valoir le plus haut fonctionnaire municipal, le directeur général Joe Pennachetti.

Parmi les programmes maintenus, améliorés ou réinstitués en 2014, mentionnons:

• l’embauche de secouristes, pompiers et policiers;
• l’expansion du programme de nutrition des étudiants;
• l’augmentation du nombre d’espaces en garderie;
• la construction de nouveaux centres récréatifs;
• davantage d’heures d’ouverture des bibliothèques;
• le financement du zoo de High Park;
• 12 millions $ de plus au transport en commun;
• du financement additionnel pour les arts et la culture.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et les francophones auront remarqué la restauration, cet automne, d’un comité consultatif des affaires francophones, qui avait été aboli (une économie de 15 000 $) avec d’autres comités consultatifs suite à l’élection de Rob Ford.

Renseignements

La section du site de la Ville de Toronto sur le budget

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur