L’âme du Congrès mondial acadien: les rencontres de familles

Congrès mondial acadien
Le 6e Congrès mondial acadien en 25 ans a lieu du 10 au 24 août 2019.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Congrès mondial acadien (CMA), qui a débuté samedi à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick, est un événement haut en couleur, avec des activités d’envergure qui vont laisser des traces longtemps après que la poussière sera retombée.

Tout le monde veut assister aux grands concerts et aux événements spéciaux comme la course de nuit sur le Pont de la Confédération, mais on ne peut pas imaginer non plus un CMA sans réunions de familles.

Cousins proches et éloignés

C’est dans ces rencontres plus intimes que les liens entre cousins de par le monde se tissent et se tricotent, d’un CMA à l’autre (tous les 5 ans depuis 1994). Ces rencontres sont véritablement l’âme qui insuffle sa raison d’être au CMA 2019 et à tous ceux qui suivront, certainement.

En 2019, 36 familles ont inscrit un événement, des Arsenault aux Thibodeau, en passant par les Gallant, les Richard et les Barriault, pour en nommer quelques-unes.

Comme c’est la toute première fois que le Congrès mondial acadien a lieu, partiellement du moins, à l’Île-du-Prince-Édouard, c’est aussi la première fois que des rencontres de familles ont lieu en sol insulaire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Une réunion de famille en marge du Congrès mondial acadien.

Arsenault et Haché-Gallant

Ce sera notamment le cas de la grande famille des Arsenault et de la non moins grande famille Haché-Gallant. Les deux rencontres auront lieu en même temps, c’est à dire la fin de semaine des 17 et 18 août, la première à Abrams-Village (ÎPE) et la seconde à Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst (NB).

À l’Île, beaucoup d’Acadiens ont des parents et des ancêtres dans les deux clans. Les organisateurs ont donc fait en sorte de coordonner leurs activités pour que les gens puissent rencontrer leurs cousins et cousines de l’autre famille, tout en profitant pleinement de leur propre rencontre.

C’est dans cette optique que le tournoi de golf acadien, qui a lieu d’habitude en septembre, a été avancé au 16 août, pour que les Arsenault et les Haché-Gallant puissent s’y inscrire et se côtoyer sur le vert. Ce tournoi est une collecte de fonds annuelle pour le Comité régional des Jeux de l’Acadie de l’ÎPE.

La rencontre des Haché-Gallant s’organise avec des gens d’un peu partout. Photo: Jacynthe Laforest, La Voix acadienne

Activités bénéfices

En plus des Arsenault et des Haché-Gallant, l’Île-du-Prince-Édouard accueillera la rencontre des Cheverie les 11, 12 et 13 août à Souris dans la région Kings-Est à l’ÎPE. Les revenus de la réunion seront utilisés pour l’entretien du site commémoratif des descendants des familles Detcheverry et Cheverie à North Lake.

La rencontre des Guedry-Petitpas aura lieu à Summerside, le 17 août. Le principal organisateur, Martin Guédry, coordonne les activités depuis la Louisiane, où il vit. Tous les cinq ans, depuis la Louisiane, il organise une rencontre à un endroit situé sur le territoire d’accueil du CMA.

Le CMA se déroule dans ces communautés du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard.
Les épinglettes officielles du Congrès mondial acadien 2019.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur