L’aéroport de rêve de Nagoya

Au cœur du Japon


5 mars 2013 à 11h07

Combien de fois avez-vous voyagé dans des aéroports en vous disant «mais pourquoi n’ont-il pas pensé à ci et à ça?». Le niveau de frustration est particulièrement grand à Toronto, un aéroport récent qui a coûté des sommes colossales d’argent. Pourtant, quand on arrive à l’aéroport principal de Nagoya, au coeur du Japon, on a impression que quelqu’un a enfin tenu compte de toutes nos recommandations (issues de frustrations) et a conçu un aéroport pratiquement PARFAIT!

Le nom anglais de cet aéroport est Central Japan International Airport, car Nagoya est en plein centre du Japon, à 2 heures de train grande vitesse au sud de Tokyo.

Bonne ergonomie

Nagoya (9 millions d’habitants) est la 3e agglomération du pays derrière Tokyo et Osaka qui reçoivent tous deux des vols directs du Canada. Nagoya ne le fait pas, pas encore du moins, et c’est dommage. Voici pourquoi.

Les hôtels de l’aéroport sont à distance de marche de l’aérogare, et les stationnements géants sont composés de plusieurs étages superposés; donc pas besoin de prendre des navettes, on n’a qu’à marcher (au maximum 10 minutes).

Le rez-de-chaussée est un espace calme où on trouve des services de première nécessité comme un bureau de poste et une pharmacie.

L’aéroport est compact et forme un gros bloc sur cinq étages, ce qui réduit les pas inutiles.

Adjacent à l’aéroport, il y a une gare dont les trains mènent directement à la Gare centrale de Nagoya en 28 minutes et à ses trains à grande vitesse (les Shinkansen).

Les étages des arrivées et départs sont, comme partout en Asie, d’immenses halls rectangulaires et lumineux où il est très facile de circuler et de trouver les kiosques de notre choix (tout est au moins bilingue: japonais et anglais). Je suis toujours surpris d’avoir moins de problèmes d’orientation dans les aéroports d’Asie que dans ceux du Canada!

D’ailleurs, les aéroports asiatiques remportent régulièrement les distinctions accordées aux meilleurs aéroports. L’aéroport de Nagoya est un des aéroports de taille moyenne (5 à 15 millions de passagers par année; 8 millions à cet aéroport) les plus primés du monde, que ce soit par Skytrax (Best Regional Airport Asia Award 2011) ou même meilleur au monde quant aux services accordés aux voyageurs en 2011 selon le Airports Council International.

Deux vieilles rues

Pourquoi? Tous les services sont là, facilement accessibles, sans chichis, avec le sourire. Faire un petit dodo de deux heures, c’est possible, sans être un passager de première classe. Prendre une douche, pas de problème. Même les agents d’inspection de bagages étaient souriants, car, ça aussi, c’est du service à la clientèle!

La cerise sur le sundae, c’est toutefois Skytown, un dernier étage Iudique, superposé sur les étages utilitaires. Une ancienne rue japonaise (Lantern Street) et une vieille rue européenne (Brick Street) ont été recréées.

On se balade entre de véritables restaurants de spécialités (on peut goûter de l’anguille grillée, spécialité de Nagoya) et des boutiques emblématiques des deux cultures (comme Uniglo et Hello Kitty du côté japonais).

Dans SkyTown, on peut aussi se faire masser, entreposer ses bagages quelques heures, consulter internet, laisser les petits au jardin d’enfants, et j’en passe.

Bref, le Central Japan International Airport a été pour moi une expérience de rêve. Je sais désormais qu’il existe pour vrai, l’aéroport parfait!

Informations sur l’aéroport

Renseignements touristiques sur Nagoya: ilovejapan.ca

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Autochtones et langues officielles

La Charte canadienne des droits et libertés rédigée dans une langue autochtone. (Photo: Radio-Canada)
Des juristes se demandent quelle forme doit prendre l'éventuelle loi fédérale sur les langues autochtones.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h56

Du changement pour Line Boily et Jean-François Poudrier

Jean-François Poudrier animera le Téléjournal Ontario les fins de semaine.
Radio-Canada à Toronto
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h55

Richard Bona: de la visite rare à St. Catharines

Le bassiste et chanteur de jazz Richard Bona.
Du Cameroon aux USA... grâce à la bureaucratie française
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h54

Patricia Cano lance son nouvel album au Lula Lounge

La chanteuse et comédienne Patricia Cano, née à Sudbury de parents péruviens.
Madre Amiga Hermana
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h53

Des chansons qui resteront à jamais

Beau Dommage: Michel Rivard, Réal Desrosiers, Marie-Michèle Desrosiers, Pierre Huet, Robert Léger, Michel Hinton. Pierre Bertrand était absent. (Photo: Tom Sandler)
Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens intronisait samedi soir quatre auteurs-compositeurs canadiens monumentaux, Beau Dommage, Bruce Cockburn, Neil Young et Stéphane Venne, au...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h52

Rêver entre ciel et mer à Samana

samana
République Dominicaine
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h43

Man Ray, l’un des artistes les plus originaux du 20e siècle

Man Ray, éditions Taschen, 2017, broché, couverture souple, 21x27,5 cm, 252 pages. La première de couverture reproduit la photographie Érotique voilée, 1933, et la quatrième Le Baiser, 1935.
Peintre et photographe de corps et d'objets inhabituels
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h42

Daniel Poliquin recevra le Prix France-Acadie

Daniel Poliquin
Après avoir fait relâche en 2016 pour redéfinir les auteurs et titres admissibles, le Prix France-Acadie revient en force et annonce que lauréat 2017,...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h40

Un polar où la vérité est infréquentable

Franz Bartelt, Hôtel du Grand Cerf, roman, Paris, Éditions du Seuil, coll. Cadre noir, 2017, 352 pages, 39,95 $.
Crapuleries et coucheries dans un village belge
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h34

Quiz : Les champignons

champignons
Les mots eucaryotes, thallophytes et eumycètes vous sont probablement inconnus. Ils réfèrent tous aux… champignons.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h29

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur